Circulation sur la Promenade des Anglais : fin de transit pour le véhicules lourds ?

Le plan est simple dans sa conception : mettre fin à la situation actuelle qui fait de la Promenade des Anglais une autoroute urbaine ( avec trois voies pour chaque sens de marche) , empruntée par les poids lourds pour le transit et pour les livraisons. Pour y arriver, le Maire de Nice demande au Ministère des Transports deux modifications aux règlements en vigueur : déclasser la Promenade des Anglais d’une part*, et d’autre part de classer l’autoroute A8 comme « route à grande circulation ». "Ce nouvel itinéraire aurait l’intérêt d’obliger les véhicules qui transitent sans effectuer d’opérations de livraisons pour éviter les péages à contourner l’agglomération » en est la motivation pour les services municipaux. A l'origine de cette intervention du Maire de Nice, la formalisation de l'avis favorable du Comité des biens français du patrimoine mondial et la confirmation de la « valeur universelle du bien présenté » relatif au dossier de candidature pour le classement de la Promenade des Anglais au patrimoine mondial de l'Unesco.

Christian Estrosi a également sollicité le soutien du Préfet des Alpes-Maritimes afin de prendre prochainement un arrêté municipal permettant de limiter la circulation des véhicules lourds uniquement aux livraisons effectuées sur la Promenade, avec des horaires stricts de livraison, de 4h00 à 7h30. Gare aux lève-tard !

La boucle serait bouclée si le maire de Nice ne faisait pas omission du problème du stationnement en double file, source de ralentissements et blocages. Dans ce cas, ce n’est pas au ministère ou à la préfecture qu’il devrait faire appel pour prendre des décisions probablement impopulaires ( ce qui est toujours mieux) mais prendre ses propres responsabilités et sanctionner sévèrement les automobilistes fautifs ( ce qui n’est jamais pas bon en termes électoraux).

Au final , on ne peut qu’ applaudir ces mesures " écologiques’" ( comment ne pas voir que la Prom’ est souvent transformée en rodéo par les conducteurs qui se croient sur un circuit de F1 et qu’on y respire à pleines poumons les gaz des pots d’échappements ) même s’il y aura lieu d’attendre les réactions de la puissante lobby des transporteurs nationaux et étrangers qui aiment bien faire la pluie et le beau temps en matière de circulation.

Pour rappel , la tentative du gouvernement du Président Hollande de mettre à contribution la catégorie pour l’utilisation des routes nationales avait créer la révolte des bonnets rouges avant une marche arrière peu glorieuse des autorités ministérielles.

Quant au fumeux projet de annoncé par Christian Estrosi des autoroutes de la mer qui auraient du alléger la circulation dans l’axe Italie-France-Espagne, il est resté à l’effet d’annonce lors d’une conférence de presse, avant que le dossier finisse dans les cartons.

Cette fois-ci sera la bonne ? "The Times they are a changing" c’est le titre d’une aire de succès des années ’60 de Bob Dylan ( par ailleurs, Prix Nobel de littérature 2016). Espérons que ce soit vrai aussi en cette circonstance parce que les transporteurs , à la belle lyrique de ménestrel, préfèrent notoirement la muflerie pour sauvegarder leurs intérêts...plus prosaïques.

*En effet, ce classement qui a pour origine un décret ministériel de septembre 1957, et confirmé par un décret du 3 juin 2009, a pour conséquence de faire de ce front de mer emblématique de la Ville de Nice une voie prioritaire permettant d’assurer la continuité des itinéraires principaux, le délestage du trafic, et la desserte économique du territoire.

Ce décret fait ainsi de la Promenade des Anglais la voie de circulation recommandée pour tous les poids-lourds désirant traverser le département, même ceux n’effectuant aucune livraison sur ce secteur.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message