Conseil Métropolitain : Christian Estrosi vire au vert et proposera 8 axe de intervention et 31 actions écologiques

On sait que Christian Estrosi ne manque pas d'ambition pour "sa" ville à laquelle on doit maintenant ajouter "sa" métropole. Hier, il a annoncé qu'il entendait faire de la Métropole Nice Côte d’Azur, la Métropole Verte de la Méditerranée. Le Président-maire a choisi dont la transition écologique comme nouveau cheval de bataille ? Cela peut surprendre ceux qui rappellent mais, en fait, ça fait quelques temps que écologie ne fait plus rime avec écologistes. Donc il n'y a aucune usurpation, l'essentiel c'est d'avoir un objectif clair et non pas de façade, et avoir la capacité de mener une action efficace. Le reste on peut le laisser à ceux qui parlent pour rien dire ...

Le préambule de cette conversion est typique des néophytes ( ( ses critiques ont toujours tancé Christian Estrosi d’être un ’bétonneur" et ,en effet, les chantiers n’ont pas manqués et ne manquent pas depuis qu’il est aux manettes de collectivités locales) : "Face aux constatations éloquentes des ONG, comme le dernier rapport du WWF il y a quelques jours qui révèle que 60% des animaux sauvages auraient disparu en 40 ans, ou celui du GIEC qui nous alerte sur les conséquences délétères d’un réchauffement climatique au-delà de 1,5° [...], aujourd’hui, nous devons être porteurs de solutions locales, soutenues par le Gouvernement, mais aussi par l’Union Européenne".

L’engagement est sans faille et à long-terme : "Les 49 maires de la Métropole ont une volonté écologique, un bilan et un plan d’actions. Mais, nous avons une conviction : notre pays part de tellement loin que rien ne se fera dans la brutalité et dans la sanction. Nous voulons avancer, avec les citoyens, et avec des dispositifs incitatifs plutôt que punitifs. Nous sommes sur de la pédagogie et du volontariat plutôt que sur de l’obligation. C’est la raison pour laquelle nous assumons le terme de transition écologique".

Pour mettre en conformité objectif et action, "le futur PLUM s’inscrit pleinement dans la préservation de notre environnement et de nos espaces naturels" a bien indiqué Christian Estrosi qui n’ a pas manqué de se donner un auto-satisfecit : "Aujourd’hui, les espaces naturels représentent plus de 73% de la superficie de notre métropole, et plus de 25 hectares de parcs et jardins ont été aménagés, rien qu’à Nice, depuis 2008".

Et toujours depuis 2008, (juste pour rappel), date de son élection à la Mairie de Nice, "nous avons bâti le 1er agenda 21 métropolitain et développé la mobilité durable sur notre territoire (transport à 1€, extension du réseau de tramway, vélobleu, autobleue…). Nous avons également pris de nombreuses mesures déjà notamment sur le port de Nice où j’ai déjà annoncé un plan spécifique, avec des groupes de travail thématiques".

Question finances : "Actuellement, 75 millions d’euros par an sont engagés sur ces sujets. Ainsi, les mesures que je vais vous présenter vont permettre un redéploiement des crédits pour aller jusqu’à 80 millions d’euros d’ici à 2020 (budget de fonctionnement et investissement du « développement durable »).

"Je vous précise que ce n’est une dépense supplémentaire, mais un fléchage des crédits au service de la transition écologique"- a bien voulu conclure Christian Estrosi-
une précision indispensable pour anticiper les critiques des conseillers métropolitains " républicains" d’observance "ciottiste" qui le fustigent pour sa propension- à leur dire- à la finance gaie des cigales alors qu’eux seraient des fourmis parcimonieuses ( on doit souligner combien il est toujours facile de distribuer les rôles à son avantage).

Ces 31 mesures sont autour de 8 axes : Plan climat-Air Energie Territorial, mobilité durable, nature et biodiversité, amélioration de la qualité de vie, solidarité territoriale, métropole exemplaire, tri et valorisation des déchets, emploi, développement économique et innovation.

La séance publique au cours de laquelle les 31 mesures seront proposées et votées est en calendrier ce jeudi 8 novembre

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message