Dossier En Nour : Christian Estrosi relance la polémique et ..les accusations !

Comme contribution à l'apaisement , il ne fait pas de doute qu'on peut faire mieux ! Cette histoire du dossier En Nour assume les contours d'un feuilleton et prend les caractéristiques d'une obsession pour Christian Estrosi qui les aura tenté toutes pour expulser de ce lieu les membres de l'association qui en est la propriétaire-gérante. Sur le plan de la logique, on a quelques difficultés à comprendre pourquoi opposer les besoins d'équipements futurs du quartier et l'activité cultuelle de cette association musulmane. Il n'y-a-t-il d'autre solution que d'utiliser cet emplacement ? Comment le croire ? D'ailleurs les déclarations du maire de Nice en sont elles-même la preuve évidente. Quant aux accusations de manque de transparence dans le financement et de la présence d'un fichier S dans l'association, elles restent telles jusqu'à prononciation des autorités compétentes. Dans cette attente , il serait mieux de ne pas mettre de l'huile sur le feu ...

Christian Estrosi, Maire de Nice :

" Je suis satisfait qu’un arrêté autorisant l’ouverture de l’enquête publique pour cette nouvelle DUP ait été signé. Un tel équipement est plus que jamais nécessaire dans ce quartier. Je rappelle que la première enquête publique nous avait déjà donnés raison quant à l’utilité d’un équipement petite enfance dans le secteur.

Je ne lâcherai rien et irai jusqu’au bout dans ce projet attendu par la population qui s’inquiète elle aussi du manque de transparence dans le financement du lieu de culte En Nour, sur lequel je rappelle qu’une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur et qu’un membre du Conseil d’Administration de l’association loi 1901 et de l’association loi 1905 est fiché S !."

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message