Ecole : retour à la semaine de quatre jours

Un conseil municipal chargé s'est tenu hier à Nice. Parmi les 191 délibérations au programme de la séance, la mesure concernant le rythme scolaire a été adoptée sur fond de désaccord.

Thème cher au maire de Nice, Christian Estrosi, le retour à la semaine de quatre jours pour les écoliers niçois devrait être acté d’ici à la rentrée prochaine.

L’opposition, avec Patrick Allemand en tête, a toutefois émis des réserves quant à la précipitation d’une telle mesure, qui devrait selon l’élu socialiste, être repoussée d’une année, pour "retravailler le plan de la semaine scolaire".

Les récentes études sur l’apprentissage à l’école pourraient étayer l’argumentation de l’opposition, puisqu’il est avéré que l’enfant est dans de meilleures dispositions pour apprendre le matin, car le pic d’attention se situe avant midi.

La semaine à quatre jours implique des journées plus lourdes pour les écoliers, avec plus d’heures de travail les jours d’école, pourtant pas nécessairement plus productives.

Les premiers bénéficiaires de cette mesure seront les enseignants, avec un jour de moins travaillé dans la semaine, avec toutefois des journées de travail plus denses.

Christian Estrosi espère que le monde associatif sera également impacté de manière positive par ce changement, car, d’après le maire de Nice, "récupérer le mercredi est important pour redévelopper les activités périscolaires associatives, qui sont primordiales pour l’épanouissement de nos enfants".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message