FN : le conseiller régional Benoit Loeuillet passé par les armes

Benoit Loeuillet apprendra à ses dépens que son attrait pour un micro peut coûter cher et que dès que tu plies un genoux, au lieu de t'aider à te soulever, tout le monde te tombe dessus. Dans une société de plus en plus médiatisée, avec des communicants qui sont devenus les Clausewitz modernes des candidats-acteurs ( d'où la fallacieuse popularité d'un d'eux, apprécié par ses électeurs et ...surtout électrices avec la motivation suivante : "il ne dit rien mais comme le dit si bien") et des journalistes-scoopistes en version Sherlock Holmes , (et parfois le simple courrier des "officines"), à la recherche de la gloire et plus souvent de la gloriole .

Pour avoir prononcé au cours d’une interview diffusée sur un chaîne de télévision des propos apparemment négationnistes Benoit Loeuillet, conseiller régional FN, sera "convoqué très prochainement devant les instances disciplinaires du mouvement en vue de son exclusion" annonce un communiqué du Front national.

"Lorsque que Benoit Loeuillet a sollicité une investiture sur la liste FN aux élections régionales de décembre 2015, il n’a jamais tenu ce genre de propos devant nous, qui sont intolérables. A compter de ce jour, il ne fait plus parti du groupe Front national au Conseil régional Paca", a rétorqué Marion Maréchal-Le Pen.

D’autres dirigeants du FN l’ont carrément insulté, en lui prêtant une capacité de nuisance bien supérieur à la réalité.

En fait, Benoit Loeuillet est le bras-droit ( si on peut ainsi dire) de Philippe Vardon et comme lui , il est issu de la mouvance identitaire Nissa Rebela qui est rentrée dans le système politique institutionnel en adhérant à RBM d’abord et au FN ensuite.

Novice dans les sphères de la vraie politique , il n’a pas bien compris qu’il faut contrôler sa communication et surtout ne jamais dire ce que, fort probablement, on ne pense même pas .

Pour mémoire, l’interview "scandale" a été filmée en camera cachée, c’est dire la déontologie de l’auteur !

Le pauvre Benoit Loeuillet a du mettre du temps à comprendre ce qu’il lui est arrivé et qui doit le dépasser : "Je m’inscris en faux contre le portrait que ce reportage entend faire de moi. Je n’ai, bien évidemment, en aucune manière nié la réalité de la Shoah".

"En conséquence de quoi, je demande à mon avocat de porter plainte contre le "journaliste" Quentin Pichon, la production de ce reportage et contre C8 pour diffamation publique".

Malheureusement pour lui, ça ne servira pas à grand chose. Dans la soirée, Benoît Loeuillet a annoncé sa démission du FN et du groupe FN à l’Assemblée Régionale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message