Fusillade à Grasse : tourner la page et aller en avant

La peur était grande mais heureusement il y a eu plus de peur que de mal , même si les quelques blessés se souviendront toujours de cette mauvaise expérience. Maintenant il ne reste qu' à tourner la page et reprendre la vie de tous les jours. Facile à dire, surtout quand on à faire avec des adolescents ...mais il faut le faire. Dans ces cas, il n'y a qu'une chose à faire : aller en avant !

Le lycéen a agi pour "mettre un terme aux mauvaises relations qu’il entretenait avec certains de ses camarades de classe", a déclaré la procureur de Grasse Fabienne Atzori. Il a été mis en examen, notamment pour "tentatives d’homicide" et incarcéré, tout comme l’un de ses amis, complice présumé.

L’adolescent de 16 ans dont un expert a conclu à l’absence de troubles metaux, a reconnu être l’auteur de la fusillade du Lycée Tocqueville de Grasse. Il a confié aux enquêteurs avoir ciblé une dizaine d’élèves de sa classe et précisé être en désaccord avec ses camadares. Pendant sa garde à vue, Killian n’a pas exprimé de regrets.

Apparemment fasciné par la violence, ce fils d’un élu municipal de droite, avait pris le fusil de ses parents et le revolver chez son grand-père.

Il est filtré de l’enquête sur des comptes Facebook, Twitter et YouTube correspondant à son nom figurent de nombreuses photos et vidéos morbides.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message