Immobilier : l’embellie continue mais ...prudence !

L’OIH (Observatoire Immobilier d'Habitat) a présenté le bilan annuel du marché immobilier, et en 2016, les chiffres affichent des scores particulièrement satisfaisants.

Pour le logement neuf, le nombre des ventes a augmenté de 28% en un an, résultat supérieur à la progression au niveau national. Ce niveau d’activité (plus de 4100 logements) n’avait pas été observé depuis 2003 !

Même constat pour la revente qui connaît également un net regain d’activité (+13% des transactions dans l’existant en un an).

Dans ce contexte, les prix sont toutefois restés relativement stables, à 5 226 € m2 pour le neuf, 3889 € m2 pour la revente.

Les raisons de cette embellie sont connues : les taux de crédit exceptionnellement bas et les dispositifs incitatifs (Pinel pour les investisseurs dans le neuf, et prêt à taux zéro (PTZ)) ont largement contribué à cette dynamique. Il est vrai aussi que la pierre est considérée comme valeur refuge dans un contexte économique incertain.

Pour autant, il convient de relativiser ces bons résultats. Le déséquilibre entre offre et demande est tel qu’il ne saurait connaître d’évolution réellement positive qu’au prix d’un effort important et continu de production de nouveaux logements, et particulièrement dans la catégorie intermédiaire.

Par ailleurs, la légère progression des taux et l’incertitude générée par le contexte électoral pourraient avoir une influence sur le niveau d’activité.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message