Inauguration d’une espace et jardin en honneur de Sébastien Giaume

Un mercredi 5 juin 2013, Nice a perdu un authentique niçois Sébastien Giaume, ancien Président du Club de Lutte de Nice de 1970 à 2013, organisateur du challenge Henri Deglane.

« Son souvenir ne nous quittera pas » avait alors déclaré Christian Estrosi, maire de Nice.

C’est pour lui rendre hommage que « Son » jardin et une cour intérieure, situés en face de la salle de sports Serge Leyrit, salle qu’il a tant fréquentée et où tant de générations s’y épanouissent encore aujourd’hui, portera le nom de « Sébastien Giaume ».

L’inauguration aura lieu ce vendredi 1er février. Une date qui n’a pas été choisie par hasard. C’est aussi ce vendredi-là que s’ouvrira le challenge Henri Deglane qui se tiendra cette année les 1er et 2 février 2019. Cette compétition, pensée et créée en 1975 par Sébastien Giaume, est aujourd’hui devenue une référence mondiale dans le monde de la lutte. Il s’agit de la seule compétition internationale de lutte organisée par un club et de la dernière compétition internationale organisée en France.

Sébastien Giaume s’est illustré dans des combats de lutte, mais pas seulement. Il aura mené des combats historiques. Des combats sociaux. Résistant à l’âge de 13 ans dans le réseau de son père, il aura assuré des missions en remplacement de résistants tombés au combat. Des années plus tard, Sébastien Giaume, était devenu un éducateur généreux, une oreille attentive, un délégué de la CGT aussi bien impliqué pour le bien-être de ses collègues que de l’ensemble des Niçois. Il aura ainsi permis pendant des années, aux élèves de l’école du château de faire du sport sans payer de cotisation.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message