L’ancien Sénat rénové, devient le centre du patrimoine

A l’occasion du week-end du patrimoine, Christian Estrosi a inauguré ce vendredi, la première phase des travaux de réhabilitation du Sénat de Nice. Si ce lieu historique s’est refait une beauté, c’est aussi et surtout, car le centre du patrimoine déménage de la place Pierre Gautier jusque dans ce rez-de-chaussée du 14 rue Jules Gilly.

« Le patrimoine, ce ne sont pas que des vieilles pierres et des vieux papiers. (…) C’est ça, le patrimoine : connaître la vie de nos anciens, leurs sacrifices et leurs peurs, et aussi leurs satisfactions et leurs bonheurs », rappelle le maire de Nice. C’est pour cette raison que notre patrimoine est a conservé. Qui plus est lorsque cet ancien Sénat a plus de 403 ans d’histoire. De 1614 à 1860, ce dernier était le tribunal suprême institué dans le comté de Nice, au nom des ducs de Savoie. Christian Estrosi rattache son auditoire à son histoire : « Et dans les archives du Sénat, il n’y a pas que des textes de lois. Il y a aussi, toute la vie de nos anciens, les mariages, les héritages (…). Tout ça, ce n’est pas du patrimoine de vieux papiers et de vieilles pierres, c’est votre histoire à vous, et c’est là l’essentiel ».

Ainsi, les pierres et voutes qui ornent les murs ont été sablés et le sol naturel a été retrouvé et surmonté d’un platelage jusqu’au niveau de la rue, afin d’optimiser la préservation du lieu. Les menuiseries extérieures ont été remplacées et une calade a été posée. Pour mener à bien son nouveau rôle, une zone d’accueil et d’orientation ainsi qu’une salle d’exposition ont été créées. La totalité des travaux aura coûté 263 000 €. Discours fini, le maire de la ville passe dans la pièce à gauche de l’entrée. Il visite la salle d’exposition, où se trouve des panneaux informant de lieux de parcours guidés.

La politique de réhabilitation du patrimoine niçois lancée, s’occupe également de l’église Saint-Pons et la place Saint François.
Afin que « notre patrimoine puisse être toujours plus accessible », le site tresors.nice.fr a été mis en place. Ce dernier vous permettra de découvrir l’héritage de Nice, qui n’est pas toujours abordable. Déjà 275 trésors du patrimoine sont publiés et M. Estrosi se lance le défi d’atteindre, chaque année, 500 éléments de plus.

Océane Da Silva

Christian Estrosi parle de l’importance du patrimoine. Crédit photo : Océane Da Silva

Le maire de Nice visite la salle d’exposition. Crédit photo : Océane Da Silva

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message