L’Europe à la barre : fiction ou réalité ?

À l’heure du Brexit et des différents mouvements de contestation, parler d’Europe reste difficile. Les organisations de sensibilisation et d’information sur les actions de l’Europe rencontrent des difficultés, pour renouveler leur manière de dialoguer avec leurs publics.

À l’occasion des 60 ans du Traité de Rome, texte fondateur de la construction européenne, la pièce « L’Europe à la Barre », qui veut provoquer et interpeller, sera proposée au public ce mardi à 18 heures à l’Opéra.

Une équipe de comédiens, aidée par des experts européens et judiciaires, anime un faux procès avec de vrais invités « témoins », qui viennent témoigner « à la barre », parmi lesquels Odile Ménozzi, présidente du Mouvement européen des Alpes-Maritimes

Le décor et les costumes sont soignés et plongent le public dans l’ambiance particulière d’un vrai procès.

Volontairement provocant, « l’Europe à la Barre » appelle à la réaction, à la prise de position, afin de sortir du non-dit ou du consensus mou, et de contribuer à retrouver le sens de la construction européenne.

La pièce sera suivie d’un échange sur l’avenir de l’Europe en présence de Isabelle Jegouzo, Chef de la représentation de la Commission européenne à Paris.

En présence de Philippe Pradal, Premier adjoint au Maire de Nice ; Philippe Soussi, Adjoint au Maire de Nice délégué aux affaires européennes ; Christiane Amiel, conseillère municipale subdéléguée aux niçois ressortissants de l’Union européenne...

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message