L’union contre la surenchère antisémite pour dire : ça suffit !

En politique, selon la formule consacrée, l’union fait la force et mène au combat. Sur un sujet tel que la lutte contre l’antisémitisme, elle devrait pourtant aller de soi.

Après les derniers dérapages de haine en marge des manifestations des Gilets jaunes, il est vital que les partis politiques se mobilisent pour dire ensemble : Ça suffit !

Ce mardi , plus d’un millier de personnes ont participé au rassemblement place Garibaldi, organisé à l’initiative du premier secrétaire du PS06, Xavier Garcia, et la quasi-totalité des partis (à l’exception de Rassemblement national qui n’avait pas été convié) étaient représentés pour dénoncer cette recrudescence des actes antisémites.

En attendant, il serait bon que sur un sujet aussi grave, cette unité se prolonge au-delà d’un rassemblement symbolique.

Après de Saveur Assous , président d’honneur du Fond social juif de Nice, fils de déportés à Auschwitz , dont les paroles prémonitoires ont rappelé l’histoire ( " on sait comment ça va finir"), Christian Estrosi , intervenu en tant que maire de la Ville ( "et non comme "chef politique"-a tenu-t-il à préciser ), l’a d’ailleurs souhaité de manière explicite : "Faisons le vœu, que nous serons de plus en plus nombreux rassemblés pour faire reculer ce qui est une honte dans notre pays, pour rejeter l’antisémitisme qui entache les valeurs de la République et qui salit la France".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message