Le marché immobilier vu par FNAIM : Un bilan positif en 2017 et des clignotants au vert pour 2018

La FNAIM donnait rendez-vous à la presse hier matin, pour ses vœux de bonnes années 2018. L’occasion d’évoquer le bilan d’une année 2017 satisfaisante, avant de se tourner vers la nouvelle année. Une année pleine de perspectives, avec des paramètres immobiliers dans le « vert ».

"En 2017, la confiance des ménages dans la situation économique s’est améliorée, pour un retour à son niveau de 2008. Le Département s’inscrit à la 3e place, des départements français les plus actifs, en matière de ventes immobilières sur l’année"
voilà les mots de Frédéric Pelou, le Président de la FNAIM, de la Côte d’Azur.

Les chiffrent le confirment : a Nice, +12 % en nombre de ventes 2017/2016, + 4% en prix. Stock d’invendu stable. On retrouve, la situation de 2008.

Des analogies dans les autres bassins du département ( entre 9 >12% en volume, 3>4% en prix).

Des mots d’amélioration et de confiance retrouvée, à l’aube d’une année 2018, déjà pleine de promesses.

Le ralentissement du marché, n’est « pas en prévision » selon Frédéric Pelou. Seule une possible hausse du prix sera à surveiller. Les volumes devraient augmenter de l’ordre de 2 %.

Le Président indique trois indicateurs à surveiller :

– les taux d’emprunts immobiliers
– l’indicateur de confiance des ménages
– le niveau de l’emploi

Pour l’instant, les clignotants sont au vert : les taux resteront encore faibles pour quelques temps, au moins ; l’embellie économique est là, elle durera comme l’attestent les prévisions pour 2018 ; le chômage reste encore trop haut mais le pic négatif est loin et la tendance est dans l’augmentation des actifs.

La profession est donc optimiste et on sait que l’optimisme est contagieux.

Toutefois, une attention particulière devrait être réservé aux bailleurs « privés » qui assurent l’essentiel du logement social en France. Il faudra surveiller le traitement fiscal et législatif qui leur sera imposé.

La FNAIM participera en tant que syndicat le plus représentatif de la profession, à la Conférence du Consensus sur le Logement, qui se tient actuellement au Sénat, et sera reprise, dans le futur projet ÉLAN (évolution du Logement et Aménagement numérique) prévu au premier semestre 2018.

Elle est confiante que un bon nombre de ses propositions soient retenues. Frédéric Pelou souligne comme les interlocuteurs gouvernementaux sont à l’écoute des professionnels et souhaite des avancées législatives au nom de la simplification et du pragmatisme.

Crédits Photos : T.L Droits Réservés

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Jeune étudiant de 26 ans, le 9 février prochain, actuellement en 3e année de journalisme à l’école de Journalisme de Nice. J’apprends l’un des plus beaux métiers du monde. Un métier dans lequel, chaque jour est différent. Le journalisme n’est pas pour tout le monde. Il faut pouvoir gérer les heures de bouclages, la pression et le stress à longueur de journée. Autant dire, avoir un cœur accroché. Mais quand on aime ce que l’on fait, on le fait bien.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message