La journée internationale de luttre contre les violences faites aux femmes : le triste record des Alpes-Maritimes

Dans les Alpes-Maritimes en 2015, 11 femmes ont ainsi été tuées, c’est malheureusement le département où l’on a dénombré le plus grand nombre de féminicides.

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, les équipes spécialisées du CHU de Nice tiennent à rappeler qu’elles proposent une prise en charge globale et structurée afin de venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale.

Urgentistes, légistes, gynécologues et sage-femme ont ainsi décidé de mettre à profit leur expérience et leur expertise pour proposer une démarche visant à repérer les situations de violence pour mieux les signaler et les prendre en charge dans leur globalité.

Quelques chiffres alarmants :

En France, chaque année

 86 000 femmes sont victimes de viols ou de tentatives de viol. Dans près d’un cas sur trois, l’auteur est le conjoint de la victime.

 216 000 femmes sont victimes de violences conjugales physiques et /ou sexuelles. La moitié d’entre elles ne font aucune démarche pour demander de l’aide, seulement un quart vont consulter un médecin et elles ne sont même pas 20% à se rendre à la police.

 53 000 femmes âgées de 18 ans et plus ont subi une forme de mutilation sexuelle

 1 femme meurt tous les 3 jours de violences conjugales.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message