La journée internationale des droits des femmes de Nice prend une allure sportive

Ce 8 mars , la journée internationale des droits des femmes a rassemblé petits et grands autour de la question de la place de la femme en 2019. A Nice, cette journée, dédiée à Camille Muffat, s’articulait autour du thème : « Femmes & sport ».

Flash mob, démonstrations sportives, expositions, conférences… Les activités étaient nombreuses à se mobiliser pour cette journée spécialement dédiée aux femmes. C’est sur la Promenade du Paillon que Maty Diouf, adjointe au Maire de la ville de Nice, en compagnie de l’invité d’honneur Gérard Holtz, journaliste sportif de renom, a donné le coup d’envoi de la journée internationale des droits des femmes.

Les différentes associations en faveur des femmes ainsi que plusieurs clubs sportifs ont donné l’occasion aux jeunes et moins jeunes de s’essayer à un sport. Escrime, kung fu, teqball mixte, football et bien d’autres. Parmi les sportifs et sportives présents aujourd’hui, de nombreux champions ont répondu à l’appel pour partager leur sport et contribuer à l’émancipation du sport féminin.

Gérard Holtz, invité d’honneur

Au Centre Universitaire Méditerranéen, le célèbre journaliste sportif donnait une conférence intitulée « La femme sportive dans la Nice de la Belle Époque : une figure majeure ». Gérard Holtz compte parmi les partisans les plus investis dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes dans le sport, à laquelle il consacre un ouvrage titré « Les 100 histoires de légende du sport au féminin ». « C’est une sorte de colère qui est survenue l’année dernière à force d’entendre sans arrêt mes confrères dénigrer le sport féminin. Il faut mettre en valeur le sport féminin, et parler de ces championnes. Ce n’est qu’un début, continuons le combat », a déclaré Gérard Holtz lors du discours qu’il a tenu à propos du besoin de reconnaissance des femmes dans le sport.

Les thématiques telles que les origines des sports féminins, les différences actuelles entre les sportifs et les sportives, la promotion de la Coupe du monde féminine de football 2019, ont été abordées. Des sujets ponctués de témoignages poignants des figures féminines emblématiques locales telle qu’Odile Diagana, ancienne internationale d’athlétisme et championne d’heptathlon ou encore Jannela Blonbou, joueuse à l’OGC Nice Handball, membre de l’équipe de France, médaillée d’or au mondial et aux championnats d’Europe, pour ne citer qu’elles.

L’égalité hommes-femmes connait des progrès importants mais demeure un perpétuel combat au sein des collectivités, des clubs, du monde professionnel et des familles. Tel est le message de la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale.

Olivia Baali

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message