La ligne 3 du tramway avance...

La visite de chantier menée ce jeudi matin, par le président de la Métropole Nice Côte d'Azur, Christian Estrosi, a permis de faire un point sur la construction de la ligne 3 du tram.

Des rames métalliques à même le sol, l’Allianz Riviera en ligne de mire, des ouvriers s’affairant et des engins de chantiers au contact du goudron. C’est le tableau qui s’offrait à Christian Estrosi ce matin au cour de sa visite du chantier de ligne 3 du tram, qui reliera à terme, l’aéroport à Saint-Isidore.

La pose des rails est quasi-achevée : sur les 7 km de tracé, seules deux portions (à Nice-Méridia et, plus loin, en arrivant à l’Allianz Riviera) sont encore vierges. La partie génie civile du chantier est prévue jusqu’en mai prochain : quand tous les rails seront posés, il faudra encore les stabiliser d’une couche de béton.

Les premiers essais sur la ligne sont prévus en septembre 2019, pour une mise en service en fin d’année prochaine.

Les six stations du parcours (Méridia, La Plaine, Les Arboras-Université, Eco-Parc, Stade, Saint-Isidore) seront en tout point identiques à celles de la ligne 2.

En anticipant le début des travaux, initialement prévus après la livraison de la ligne 2 et finalement avancés, "nous avons économisé 26 millions d’euros", s’est félicité Christian Estrosi. "Un trawmay toutes les trois minutes partira de l’Allianz Riviera, les soirs de matchs" a entre autre, déclaré Christian Estrosi.

La ligne 3 du tramway reliera les pôles majeurs de l’Eco-vallée : Aéroport, Grand Arénas, PEM, Méridia, Saint-Isidore. Elle circulera sur l’infrastructure de la ligne ouest-est entre l’aéroport et la Digue des Français puis sur une nouvelle infrastructure jusqu’à Saint-Isidore. Comptant 11 stations au total, près de 12 000 passagers l’emprunteront chaque jour.

Le coût total du projet ( lignes 2 et 3) sera proche de 1 milliard d’euros

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message