La Métropole Nice Côte d’Azur sélectionnée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche comme territoire pilote sur le soutien aux start-ups à caractère hautement technologique

Annoncé dès juin 2018 par le Premier Ministre Edouard Philippe, le plan d’investissement « French Tech Seed » sera doté de 400 millions d’euros sur le plan national.

Les 18 territoires lauréats, parmi lesquels figure la Métropole Nice Côte d’Azur, viennent d’être annoncés par Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Le Fond French Tech Seed permet d’aller beaucoup plus loin dans le soutien financier aux start-ups dites de « deep-tech », à raison de 2€ pour 1€ d’investissement privé pour des montants d’investissement allant de 150 000 à 750 000 euros par start-up.

Pour Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur : "« Je me réjouis de la décision de sélectionner notre territoire de Nice Côte d’Azur comme territoire pilote. [...] Le travail stratégique et ambitieux mené par la Métropole Nice Côte d’Azur aux côtés des partenaires acteurs de la recherche et de l’enseignement comme l’Université Côte d’Azur, est pleinement reconnu et porte ses fruits. "

FrenchTech Seed est un fonds d’investissement géré par la Banque Publique d’Investissement (BPIFrance) destiné aux startups concevant des technologies très innovantes, en particulier valorisant la recherche publique. Les coûts initiaux de ces startups « deep tech » les freinent dans leur amorçage et sont difficiles à couvrir : développement technologique, protection de la propriété intellectuelle, diagnostic stratégique, prospection commerciale, certification ou conseils juridiques…

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message