La Métropole veut booster la performance de la collecte des emballages ménagers

"Ce n'est pas mal, mais on peut faire mieux, beaucoup mieux"- affirme le conseiller délégué Pierre-Paul Leonelli au cours de la présentation des résultats actuels. Une question d'organisation ( voir ci-dessus les mesures adoptées) mais aussi de sensibilisation des habitants sans laquelle rien ne sera possible.

En 2015, un métropolitain a trié en moyenne 28,4 kilos d’emballages ménagers. Une performance en dessous de la moyenne nationale.

Afin de réactiver sur son territoire le geste de tri et d’améliorer la collecte des emballages, notamment en verre, la Métropole Nice Côte d’Azur s’est engagée en 2015 dans le plan de relance national du recyclage lancé en 2014 par Eco Emballages et sa filiale Adelphe.

Ce plan de relance métropolitain comprenait quatre projets d’envergure : un diagnostic et des actions d’information auprès des habitants de Nice ; une densification des points d’apport volontaire pour le verre ; la mise en place de conteneurs semi enterrés dans les vallées de la Vésubie et de la Tinée ; des actions spécifiques pour les gros producteurs de verre.

Le développement du plan d’amélioration de la collecte en partenariat avec Ecoemballages prévoit les actions suivantes :

• relance du geste de tri sur Nice

• densification des points d’apport volontaire pour le verre : 160 nouveaux points de collecte

• mise en place de 32 conteneurs semi enterré dans les vallées de la Tinée et de la Vésubie

• actions à destination des gros producteurs de verre : + 370 bacs et + 11% de verre collecté

• démarrage de la construction d’une installation de proximité de tri des déchets, d’une recyclerie et d’un espace pédagogique au quartier des Moulins (fin de travaux prévu automne 2017)

• poursuite d’un programme local de prévention des déchets en partenariat avec l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

• poursuite de l’entretien et la mise aux normes des installations (déchetteries) et la construction de nouveaux vestiaires pour les agents de collecte (Carros et Nice).

La Direction de la collecte et de la gestion des déchets NCA :

• 428 agents équivalent temps plein

• Budget : 59M€ en fonctionnement et 1,1M€ en investissement

• Plus de 1 000 tonnes collectées et traitées par jour soit 370 000 tonnes/an

• 170 véhicules industriels

• 3 centres opérationnels chargés de la collecte en régie

• une unité de valorisation énergétique gérée en délégation de service public qui traite 350 000 tonnes de déchets par an et produit de l’eau chaude et du chauffage pour 11 000 équivalents-logements

• Des recettes de fonctionnement annuelles de 11M€ (revente de matériaux, recettes de redevance spéciale et des déchetteries)

• 13 déchetteries métropolitaines (gratuites pour les usagers dans la limite de 2 tonnes par foyer et par an)

• Une valorisation matière et organique passée de 19% en 2007 à 35% aujourd’hui (objectif loi de transition énergétique de 55% en 2020)

• 95% de déchets de la Métropole Nice Côte d’Azur sont transformés en matières premières secondaires ou en énergie.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message