La TNT change de fréquence !

Restez vigilant, dès le 21 novembre, vous risquez de ne plus avoir accès à vos chaînes favorites. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) va procéder à des modifications sur le réseau télévisuel. Cependant pas de panique l’opération sera beaucoup moins complexe qu’il n’y parait.

C’est reparti pour un tour. Depuis 2005 et l’arrivée de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), les Français sont régulièrement confrontés à des changements de fonctionnement de leur téléviseur. Achat, de boîtier TNT, mise à niveau des installations de réceptions des chaînes, rien n’a été épargné aux français. Cette fois-ci, les choses s’annoncent différemment. Aucun investissement ne sera nécessaire. Vous n’aurez qu’à vous saisir de votre télécommande et effectuer une simple recherche de chaîne. Une campagne de communication sera d’ailleurs lancée dès le 6 novembre pour rappeler régulièrement les manipulations à effectuer depuis chaque domicile.

L’objectif de ce changement est de permettre de continuer d’améliorer la couverture du réseau mobile en 4G. Pour Gilles Brégant, directeur de l’ANFR, « c’est une évolution qui s’inscrit dans une logique de développement. Aujourd’hui la consommation de donnée mobile explose, ce qui nous impose d’effectuer des aménagements sur nos antennes réseaux pour répondre à la demande du public ».
Sur ces deux dernières années, la consommation de donnée mobile via un smartphone ou une tablette a été multiplié par six. Une augmentation qui a contraint le gouvernement à mettre en place ces aménagements dont le coût est estimé à 2,8 milliards d’euros. Ce budget inclut des aides destinées aux téléspectateurs. Elles seront comprises entre 120 et 250€ afin d’assurer la continuité de la réception des foyers dans les six moins qui suivront les changements de fréquences. Même chose pour les gestionnaires d’immeuble et les collectivités locales qui auront là l’occasion de moderniser leur installation à moindre frais.

Une mesure qui s’inscrit dans le développement de l’économie numérique en France pour les années à venir. Ainsi, la Côte d’Azur sera la 3e région à disposer de ces améliorations derrière l’Ile de France et la Provence.
En tout, un peu plus d’un million de nouveaux foyers seront concernés par ces changements le mois prochain. Toutes les chaînes ne seront pas impactées. Seul le groupe France Télévision, BFM TV, CNEWS, C8, CSTAR et Gulli cesseront d’émettre aux alentours d’une heure du matin.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message