Geofffroy Roux de Bezieux en pleine course pour la Présidence du MEDEF

GEOFFROY ROUX DE BEZIEUX présentait son programme de candidat à la tête de la Présidence du MEDEF hier après-midi à l’UPE06. Un candidat tourné vers l’entreprise, qui veut redorer l’image de la France entrepreneuriale. D'ailleurs , il se définit "un candidat visionnaire qui souhaite faire les beaux jours de la France".

Depuis cinq ans, Geoffroy Roux de Bezieux exerce en temps que vice-président délégué du MEDEF, en charge de l’économie, de la fiscalité et du numérique. Des années de combat pour contenir une politique hostile à l’entreprise.

Mais tout n’a pas pu être fait en cinq ans et la France est encore loin du niveau de croissance que nos entrepreneurs sont capables d’atteindre. Cet engagement a surtout permis à Geoffroy Roux de Bezieux de mesurer à la fois le potentiel du MEDEF, mais aussi ses limites, face aux mutations qui transforment les entreprises françaises.

Mais aujourd’hui, les choses changent... Il déclare : « Nous ne pouvons pas demander aux Français de changer, si nous ne sommes pas nous-même capables de nous remettre en question. »

Pour Geoffroy Roux de Bezieux, il est temps de repenser le fonctionnement et l’organisation du MEDEF. Revoir les priorités, le dialogue social, la gouvernance et la représentativité, ainsi que le financement et la communication.

Les médias qualifient souvent le président du MEDEF de « patron des patrons » : "je crois plutôt qu’il doit être la voix des entrepreneurs. C’est ce que j’entends incarner si vous me faites confiance en juillet prochain" est le message qui a voulu faire passer lors de son passage à Nice où il a rencontré ses collègues alpemarins.

En 20 ans, il a créé et développé deux entreprises de plusieurs centaines de salariés dans les secteurs du commerce et des services : Phone House puis Virgin Mobile.

Ne souhaitant pas s’arrêter en si bon chemin, depuis 3 ans, il a construit un groupe 100 % patrimonial, actif dans l’industrie agroalimentaire, le sport et les loisirs. Un groupe qui compte actuellement 40 M€ de chiffre d’affaires pour plus de 250 salariés.

Sa motivation : Investir pour participer à l’essor de la French Tech.

Il est Président de CroissancePlus, vice-président de la fédération des télécoms, adhérent de plusieurs MEDEF territoriaux et administrateur du MEDEF 92, président de l’UNEDIC et vice-président de Pôle emploi.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." Confucius

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message