Exposition de dessins franco-russe du Carnaval de Nice

Dans le cadre du 134e Carnaval de Nice, des écoliers saint-péterbourgeois et niçois ont dessiné leur vision de l'espace. L'adjoint au maire Rudy Salles a tenu à les féliciter.

Cosmonautes, fusées et confettis… Le concours de dessins a laissé libre cours à l’imagination de ces élèves âgés de 6 à 10 ans. C’est un peu plus loin des festivités du Carnaval, dans la bibliothèque Raoul Mille, que cette exposition nommée « Les enfants dessinent le Carnaval de Nice 2018, Roi de l’Espace » est présentée.

Pour cette 2e édition, 60 dessins ont été sélectionnés dont 30 ont été faits des petites mains niçoises et 30 des saint-pétersbourgeois. Des représentations de l’espace remplit de « fantaisie et d’imagination » a relevé la coordinatrice de l’événement Ekaterina Ovcthinnikova.

Rudy Salles a remis des diplômes à ces « artistes en herbe », sous les applaudissements de leurs camarades et professeurs. Tout au long des festivités, ces oeuvres seront exposées dans cette bibliothèque, située à l’intérieur de la Gare du Sud. Elles sont à découvrir jusqu’au 3 mars, avant d’être envoyées dans un musée à Saint-Pétersbourg.

« regard croisé » entre Nice et Saint-Pétersbourg

Si l’exposition a lieu, c’est aussi pour célébrer le 21e anniversaire du jumelage entre ces deux villes. L’occasion pour les élèves de la section bilingue russe de l’école niçoise Ronchese et le studio d’art Preobrajenie, de partager leur vision du Carnaval de Nice et de l’espace. Cet échange culturel leur a donné « une ouverture d’esprit extraordinaire ».

Coordinatrice et professeur de russe de l’école primaire Ronchese, Ekaterina Ovcthinnikova trouve que le mélange de tous ces dessins sont intéressants : « C’est un regard croisé entre un pays où le carnaval n’existe pas mais où l’on en a beaucoup entendu parler et ceux qui le vivent tous les ans ».

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message