Le compte à rebours pour la mise en exercice de la ligne 2 peut commencer : ce sera le 30 juin 2018

Eureka ! On peut commencer le compte à rebours pour la mise en exercice de la ligne 2 du tramway : hier , à l'occasion de la visite au chantier du centre de maintenance, c'est Christian Estrosi qui a donné rendez-vous pour le voyage d'inauguration ( Cadam-Magnan) le 30 juin prochain. Après tant d'inaugurations , on arrivera finalement à l'utilisation de ce moyen de transport tant utile , voire indispensable compte tenu de la situation de la mobilité dans la capitale azuréenne désormais au niveau d'une ville moyen-orientale. Et si on imagine un surplus d'affluence au fur et mesure du développement des opérations immobilières de la plaine du Var et du futur Palais des Expositions, on peut bien comprendre que la situation d'émergence n'est pas loin. Hier à l'occasion de la visite du chantier des structures complémentaires

L’inauguration des structures complémentaires , l’atelier de remisage avec un potentiel de 52 rames ( contre les 37 qui seront mises en service) et le parc relais ( 6 étages, 630 places), est prévue pour le 29 janvier.

"Ce centre de maintenance va répondre aux besoins de maintenance et d’exploitation des futures lignes de tramway inscrites au schéma directeur des transports : la ligne Ouest-Est mais également la ligne 3 et la ligne qui desservira à terme l’ouest"*- a commenté visiblement satisfait le maire de Nice.

Il a aussi confirmé le calendrier des autres portions de la ligne qui s’achèvera à fin 2019 y compris l’extension vers Saint-Isidore ( ligne 3), avec une fréquentation prévue de 140mille passagers par jour, 20000 voitures sur l’axe Promenade des anglais et 1600 liaisons bus en mois.

Si ces chiffrent prévisionnelles trouveront confirmation, il y a de quoi retrouver des couleurs !

Les deux ouvrages changeront le panorama de la zone derrière le Nikaia ,le stade Charles Erhmann et la Halle des sports , leur imposante silhouette et le style architectural ( habillage en bois pour le parc relais , toiture végétalisée pour l’atelier de maintenance) s’imposera comme un élément visuel dans un quartier qui est resté inachevé.

Ce centre de maintenance va répondre aux besoins de maintenance et d’exploitation des futures lignes de tramway inscrites au schéma directeur des transports : la ligne Ouest-Est mais également la ligne 3 et la ligne qui desservira à terme l’ouest. #
Si Christian Estrosi a bien voulu souligner qu’ils’agit du plus important investissement jamais réalisé à Nice ( le budget prévoit plus de 700 millions d’euros mais le compte final nous dira la vérité !) , ses deux hôtes, Charles-Anges Ginésy et Rénaud Muselier ont bien voulu rappeler leur contribution financière : 87 millions pour le Conseil départemental ("le Département prend sa part pour développer un réseau de transport moderne, efficient et au plus près des besoins de la population" a dit son président) et près de 40 millions pour la collectivité régionale (" Pour être attractif, un territoire doit être accessible ! Avec @cestrosi nous agissons pour développer l’offre de #transports en @regionpaca et notamment les transports en commun. Ils nous permettront de devenir la 1re #Région de #France à respecter les accords de la #COP21 #Nice"- a twitté Renaud Muselier). .

Enfin, à cette occasion, il a été dévoilé que c’est à la mémoire de Charles Ginésy que le centre de maintenance sera intitulé. Il fera de pendant avec le bâtiment départemental des archives , qui porte lui aussi le nom de l’ancien président du Conseil général, son nom de l’époque.

* (ndlr) Saint-Laurent et Cagnes

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message