Le conseil Economique et social propose 20 projets pour une métropole "ouverte et connectée "

Après l'adoption en Conseil Métropolitain (jeudi dernier) du Schéma métropolitain de Développement économique d’innovation et d’internationalisation (SMDEII)* déclinaison de celui Régional, c'était au tour du Conseil de développement économique** de présenter ses propositions pour corser et orienter la longue marche de Nice et sa région vers une nouvelle ère , celle la 3e révolution industrielle et urbaine qui aura les territoires ( mégalopoles , métropoles, régions) comme protagonistes ainsi que les Etats avaient été ceux de la précédente.

L’objectif est ambitieux puisque il s’agit de descendre dans l’arène mondiale, avoir vision globale et au même temps jouer "locale". Les difficultés se multiplient , on passe du savoir faire à la société des connaissances.

Tel est l’enjeu de la poursuite de l’excellence.

Les 20 projets qui ont été présentés, illustrent des chapitres essentiels d’innovation scientifique et technique mais également à toutes les autres formes d’innovation dans le domaine social, dans le domaine culturel, dans le domaine écologique et tant d’autres.

Christian Estrosi dans son allocution a rappelé "les liens très étroits" entre ce document et le fil directeur de la politique de la Métropole fondée sur :

 L’innovation et la smart city comme moteurs du développement économique de la Métropole Nice Côte d’Azur.

 De nouvelles dynamiques universitaires et entrepreneuriales au service d’un écosystème performant.

 Des stratégies d’attractivité et de coopération territoriale renouvelées.

Avant de terminer en termes plus qu’ élogieux en s’adressant : "Vous représentez notre territoire dans la diversité de ses talents, de ses curiosités, de ses engagements.
Et votre intelligence collective est un atout majeur pour mieux appréhender les questions difficiles qui se posent à nous".

*les points-clés :

 Gouvernance et ingénierie de partenariats (dynamique smart city et politique métropolitaine de la donnée)
 Logiques d’expérimentations urbaines (territoire living lab)
 Territorialisation de l’excellence (« hotspots », grands projets urbains et immobiliers dédiés : Nice Méridia, Grand Arénas, quartier Pasteur…)
 Appui à l’innovation et à l’entrepreneuriat (animation économique, offre de services aux entreprises…)
 Marketing territorial et actions d’attractivité (capital marque)
 Leviers structurels (foncier et immobilier, infrastructures de mobilité et de communication, urbanisme et investissements)
 Appui à la formation

**Constitué de citoyens bénévoles, représentants les milieux économiques, sociaux, culturels, éducatifs, scientifiques, environnementaux et associatifs, il regroupe 163 conseillers consultatifs et 49 suppléants du collège de proximité, ainsi que 72 conseillers techniques et experts. Il est présidé par Jacques Richier, PDG d’Allianz France et conseiller municipal de Valdeblore.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message