Le dossier de la prison de Nice oppose les services de l’Etat aux élus métropolitains

Le dossier de la prison de Nice ( nouvelle ou rénovée) est chaud, brûlant même après l'échanges d'accusations et invectives des derniers jours entre Eric Ciotti, qui ne porte pas pour rien l'appellatif de "Monsieur Autorité" de son parti ( LR) anti-macroni et les élus de droite ou centre qui font partie du groupe (macron-compatible) Alpes-Maritimes Ensemble duquel Christian Estrosi est l'inspirateur et le chef d'orchestre. La récente prise de position du personnel après des agressions et des troubles a sonné la sonnette et a déclenché l'état d'urgence : fin des incertitudes et passage à l'action. D'où les déclarations d'Eric Ciotti, toujours prompt à mettre de l'huile sur le feu, et la réaction polémique des élus ciblés. En fait, tout le monde est d'accord sur le fait que l'actuel établissement de peine, situé en pleine ville, est insuffisant et inadapté. Sauf diverger sur la suite : le maire de Nice et sa falange sont contre la construction d'une nouvelle prison dans la plaine du Var, en localité La Baronne. C'est le contraire de ce sui pensent les services de l'Etat qui a différent niveau préconisent la rénovation de la prison actuelle, l'élargissement de celle de Grasse et ...la nouvelle prison à La Baronne.

Hier matin, une réunion de travail avec Monsieur Georges-François LECLERC, Préfet des Alpes-Maritimes, s’est tenue. La délégation des élus était patronnée par Christian Estrosi.*

"Au cours de cette réunion, le Président de la Métropole et les Maires de la rive droite ont remercié le Préfet pour son écoute et ont réaffirmé qu’ils étaient conscients de la nécessité de créer de nouvelles places de détention dans le département pour mettre fin à la surpopulation carcérale et contribuer ainsi à l’amélioration notable des conditions de travail des agents de l’administration pénitentiaire. Ils ont indiqué ensemble au Préfet l’importance qu’ils attachaient au respect des positions des Maires qui administrent librement leur commune, sans que leur sens de l’intérêt général ne puisse être remis en cause"- relate le communiqué diffusé après la réunion. .

Qui continue : "Ils ont réaffirmé leur position qui privilégie la solution d’une réhabilitation-extension de l’actuelle prison de Nice près du Palais de justice et d’une extension de celle de Grasse au détriment de la construction d’une prison aux Iscles Nord-La Baronne, qui remettrait en cause les projets de développement menés par les communes et la Métropole, dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var".

Le Préfet Léclerc a réaffirmé son soutien au projet des Iscles Nord-La Baronne, qui est à ce jour le seul projet permettant de résoudre le problème de surcapacité carcérale auquel la prison de Nice est confronté, même si "il a accepté le principe d’une réunion de travail très rapide afin que les différents projets, dont celui des Iscles Nord-La Baronne, qui lui semble être un projet solide, soient présentés en détail aux élus avec des études à l’appui".

Le Préfet des Alpes-Maritimes a par ailleurs confirmé que les travaux de rénovation de l’actuelle Maison d’Arrêt de Nice seraient réalisés par tranches et n’entraîneraient donc pas de fermeture totale de l’établissement pendant plusieurs mois.

Christian Estrosi , en tant que Président de la Métropole et en accord avec les Maires présents , a indiqué au Préfet qu’il formulerait de nouvelles propositions d’implantation à partir du cahier des charges transmis par l’Etat.

Un rendez-vous a été demandé à la Ministre Garde des Sceaux.

Pour le moment en reste là, chacun campant sur ses positions. Eric Ciotti , fort de son positionnement au sein de LR, pourra continuer de pilonner ses anciens alliés avec lesquels les rapports se sont manifestement détériorés, au point typique de la vie politique, "amis" dans ce cas sonne vraiment faux !

Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Louis NEGRE, Maire de Cagnes-sur-Mer et Président délégué de la Métropole Nice Côte d’Azur, Joseph SEGURA, Maire de Saint-Laurent du Var et Vice-président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Charles SCIBETTA, Maire de Carros et Vice-président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Jean-Michel SEMPERE, Maire de Saint-Jeannet et Vice-président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Catherine LE LAN, Maire de Vence, Bruno BETTATI, Maire de La Gaude, Pascale GUIT, Maire de Gattières, Philippe HEURA, Maire de Le Broc, Patricia DEMAS, Maire de Gilette , plus Loïc DOMBREVAL, Député de la 2e circonscription,

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message