Le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse en déplacement à Nice

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, s'est rendu à Nice ce jeudi. Il a visité l'école élémentaire Auber, afin de constater le travail mené par les enseignants autour du sujet " mémoire et transmission " en partenariat avec le Site mémorial du Camps des Milles.

Dans la cours de l’école élémentaire Aubert, non loin de la gare de Nice-ville, Jean-Michel Blanquer et Christian Estrosi marquent un arrêt. Au-dessus d’eux se trouve la plaque commémorative des enfants déportés durant la Seconde Guerre mondiale. 400 d’entre eux vivaient sur la Côte d’Azur.

Le ministre a pu échanger avec les élèves d’une classe de CM2 au sujet de cette période terrible de l’Histoire. Les enseignants mènent un véritable travail pédagogique en sensibilisant les plus jeunes dans un souci de transmission de la mémoire. Même la plus sombre.

Il a également annoncé la création d’une plateforme à l’attention du personnel de l’éducation ainsi qu’aux élèves. Elle permettra de dénoncer les faits racistes et antisémites. Les plaintes seront transmises à une équipe académique compétente qui agira en conséquence. " L’ensemble du personnel de l’éducation doit se sentir épaulé ", a déclaré Jean-Michel Blanquer.

Un petit nombre de manifestants du Syndicat National des Enseignements de Second Degré s’était rassemblé près de l’école pour marquer leur désaccord avec les mesures prises par le gouvernement, notamment pour la réforme des lycées. " Nous tenions à rappeler au ministre que la majorité de la profession ne veut pas de cette politique ", a expliqué Jean-Paul Clot, vice secrétaire du SNES.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message