Le Plan canicule est en place : protéger, alerter, coordonner, secourir, soigner et entourer

Depuis l’épisode caniculaire de 2003, le gouvernement a mis en place un Plan Canicule National, décliné en plusieurs niveaux croissants de gravité, définissant les actions dans les domaines de la prévention et de la gestion d’une crise et qui repose sur la mobilisation de tous (Etat, collectivités locales, associations, professionnels de la santé…). Il existe quatre niveaux d'alerte : veille, avertissement, alerte et mobilisation maximale. A chacun, correspondent des actions. Le CHU de Nice a une cellule de coordination qui agit en concert avec la Croix-Rouge. Pour la Mairie de Nice et la Métropole , c'est son CCAS qui pilote le plan canicule qui vise à anticiper et , si c'est la cas, à gérer au mieux le phénomène dans un souci repérer et intervenir le plus rapidement auprès des personnes à risque.

Les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les jeunes enfants sont des personnes vulnérables.

Les personnes fragiles, isolées, domiciliées sur la commune de Nice sont invitées à s’inscrire ( la personne elle-même, un représentant légal ou un tiers) sur un registre. Il compte à ce jour 1816 personnes dont 1446 ont plus de 80 ans.

Elles bénéficient d’un suivi téléphonique personnalisé, reçoivent des messages d’alerte et des recommandations. L’inscription permet aux agents du CCAS d’effectuer des visites à domicile ou sur le lieu de vie avec le renfort de bénévoles.

Une action solidaire

La Métropole Nice Côte d’Azur, la ville de Nice et son CCAS seront partenaires de l’ l’initiative de la Croix Rouge : « Une boîte contre la faim » : chaque agent de ces collectivités pourra apporter 1 à 2 boîtes de conserve sur son lieu de travail, dans un emplacement de collecte où la Croix Rouge assurera le ramassage.

Les bonnes pratiques….

Boire fréquemment de l’eau ou toute autre boisson non alcoolisée (au moins 1,5L d’eau par jour), même sans soif et continuer à manger normalement, au besoin en fractionnant les repas.

Se rafraîchir souvent (douches, vaporisations, linge ou gant humide…).

Porter des vêtements amples et légers.

Éviter de sortir de chez soi aux heures les plus ensoleillées (entre 12h00 et 15h00).

Rester dans des lieux climatisés au moins deux heures par jour (commerces, cinémas, administrations…).

Se protéger du soleil (chapeau, crème solaire…).

En cas de forte chaleur, tout malaise, fatigue, symptôme d’épuisement ou fièvre doit entraîner une consultation médicale rapide.

Etre attentif à toute information diffusée par les médias durant la période d’alerte et respecter les consignes données.

Se manifester par téléphone au moins toutes les 48 heures auprès d’une personne connue de son entourage (famille, voisins, amis, connaissances ou commerçants…)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message