Le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain, au nom d’un territoire équilibré entre développement, environnement, solidarité

Ce lundi 17 décembre, Christian Estrosi présentait le nouveau Plan Local d'Urbanisme Métropolitain entouré de maires des différentes communes. Il sera soumis au vote du prochain conseil métropolitain qui se déroulera vendredi.

Le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain 2019 a été conçu en concertation avec les 49 communes de la Métropole Nice Côte-d’Azur. Tous les maires ont été invité à participer aux 64 réunions d’élaboration de ce PLUM. Au total, 120 réunions de concertations publiques ont été organisés.

Trois axes principaux ont été annoncés pour répondre au nouveau contexte législatif et proposer des mesures pour un territoire équilibré.

1 : La mise en place d’une métropole dynamique et créatrice d’emploi. Il s’agit notamment d’attirer les investissements et de favoriser la recherche, l’innovation et le secteur touristique.

2 : La qualité et la protection de l’environnement.

3 : Une métropole solidaire et équitable. Avec une production équilibré de nouveaux logements et de meilleurs transports en commun pour relier le littoral avec le moyen et le haut pays.

Avec ces dispositions, la métropole affiche son engagement à la création de 50 000 nouveaux emplois et 450 hectares dédiés aux investissements. 45 ouvertures d’urbanisation sont également prévues ainsi que 500 hectares de zones protégées supplémentaires et près de 1080 hectares de zones agricoles supplémentaires, soit une augmentation de plus de 22%.

Ce PLU Métropolitain intègre un Plan de déplacement urbain (PDU) pour assurer la cohérence de l’aménagement du territoire et des déplacements afin d’assurer l’équilibre dans les territoires de la Métropole Nice côte d’Azur pour un investissement de plus de 1 milliard d’euros.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message