Le temps de la raison et de l’action : Les 5 propositions de la CCI Nice Côte d’Azur pour un urbanisme commercial raisonné et maîtrisé

Avec une progression de 7% des surfaces commerciales entre 2013 et 2016 et plus de 300 000m2 de nouveaux projets commerciaux envisagés, le paysage commercial de la Côte d’Azur est en pleine mutation.

Après un état des lieux précis mettant en évidence la progression des m2 commerciaux dans notre département mais aussi l’évolution des modes de consommation et la complexité des processus décisionnels, la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur avance 5 propositions en faveur d’un aménagement commercial équilibré dans les Alpes-Maritimes :

(i) Passer d’une logique d’autorisation commerciale au coup par coup à une vision prospective de l’aménagement commercial,

(ii) Adapter l’offre commerciale aux besoins des clientèles résidentes et touristiques pour garantir la cohérence entre l’évolution des m2 commerciaux et le potentiel de consommation,

(iii) Evaluer l’impact global des projets sur le tissu commercial déjà existant (impact sur la circulation, l’équilibre avec les projets liés aux activités artisanales et industrielles),

(iv) Favoriser l’implantation de commerces innovants et complémentaires en centres-villes pour renforcer l’attractivité des cœurs de ville,

(v) Privilégier les projets commerciaux de renouvellement urbain et intensifions la commercialité des sites commerciaux déjà existants.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message