Législatives : 124 candidats au starting-block

Signe de la bonne santé démocratique de la France, 124 candidats courront pour 9 places des députés des Alpes-Maritimes.* Une telle richesse de candidats parait en contradiction avec la générale aversion des citoyens pour la politique et par la mauvaise opinion pour personnel politique. Sauf se candidater massivement pour le devenir. On doit donc conclure qu'on critique ce qu'on aime ?

Dans le concret et jetant un regard plus attentif au territoire niçois , ce seront 12 candidats qui participeront à la course pour la 1re circonscription, 16 per la 3è et 15 pour la 5è où on retrouve avec surprise Benoit Kandel, ancien 1er adjoint de Christian Estrosi, puis limogé, aujourd’hui conseiller municipal divers droite à Nice, qui portera les couleurs du CNIP.

Pour beaucoup de candidat(e)s, il s’agira de faire un simple acte de présence, un tour de piste pour son plaisir personnel ( et un clin d’oeil à quelques amis et voisins),

En tout cas, une sympathique expérience.

Pour d’autres, la compétition sera dure et l’enjeu important : imaginez-vous Eric Ciotti ( circ 1) battu par la néophyte marcheuse Caroline Riverso ou par l’insoumis Robert Injey ? Histoire de se ruiner une future carrière !

Pareil considération pour les deux autres sortants : Rudy Salles , après 30 ans de députation , ne voudra certainement pas être obligé d’abandonner l’hémicycle de Palais Bourbon pour laisser sièges à sa place Philippe Vardon. Ce serait une fin de carrière sans gloire ...

Enfin , Marine Brenier ,la jeune pupille de Christian Estrosi, qui commence juste à prendre ses marques dans la vie parlementaire . Si elle devait prendre le chemin du retour, ce serait la fin d’un rêve , une carrière stoppée juste à peine l’avoir commencer ?

Les nôtres ne sont que des prévisions. Reste le fait, que depuis quelque temps , les électeurs s’amusent à faire démentir les pronostiques.

Ce sera le cas cette fois-ci aussi ?

* communiqué officiel de la Préfecture des A-M

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message