"Les Alpes de la Méditerranée" officialisent la candidature au Patrimoine mondial de l’Unesco

Le dossier final de candidature « Les Alpes de la Méditerranée » au Patrimoine mondial de l’UNESCO a été signé avant son dépôt au secrétariat permanent de l’UNESCO fin janvier 2018.

En apposant leur signature, Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes et Vice-Président du GECT (Groupement européen de coopération territoriale : parc européen Alpi Marittime-Mercantour), et Paolo Salsotto, Président de ce même GECT et Président du parc Alpi Marittime en Italie, ont ainsi scellé l’aboutissement d’un projet transfrontalier de plus de 10 ans, réunissant trois Etats limitrophes (la France, l’Italie et la Principauté de Monaco).

A noter que ce document avait été signé la veille par le représentant monégasque, Son Excellence, Monsieur Bernard Fautrier, Ministre plénipotentiaire chargé de missions auprès du Ministre d’État et Administrateur délégué à la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Le Département est co-candidat de ce projet conduit par le groupement Européen de Coopération Territoriale « Parco Alpi-Marittime / Mercantour ». L’Italie étant le pays chef de file, donc référence administrative officielle de la candidature.

Près de quatre-vingts communes sont concernées par ce projet qui s’appuie sur la valeur universelle exceptionnelle du site d’une superficie d’environ 200 000 hectares.

* ce jeudi 25 janvier

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message