Les Journées européennes du Patrimoine : Nice ouvre ses portes

Les Journées Européennes du Patrimoine à Nice sont un temps fort de la découverte de son riche patrimoine profane, sacré ou institutionnel.

Cette année, Nice sort le grand jeu avec un programme dédié aux jeunes pour répondre à la thématique nationale « Jeunesse et Patrimoine » : enquêtes, parcours, visites de sites habituellement fermés au public, ateliers, concerts, expositions…

Rendez-vous est donné à toute la jeunesse (de 7 à 107 ans !) pour se lancer tout d’abord dans les folles enquêtes d’Anna et Tòni, héros des parcours « Les aventuriers du patrimoine ».

A travers toute la ville, découvrez quatre parcours à pied qui vous mèneront des hauteurs de Cimiez aux profondeurs marines des ports, des palmiers de la Prom’ aux ruelles colorées du Vieux-Nice !

Les portes de la Tour Bellanda seront exceptionnellement ouvertes. Animations autour de la chevalerie et exposition sur la Maison de Savoie seront présentées. Sur la terrasse de la tour, les plus audacieux pourront, en famille, entre amis ou en équipe spontanée, se défier à l’épreuve du « Jeu de l’Aigle » ou se laisser conter Nice et son pays !

A l’Hôtel de Ville , le public aura accès au bureau du Maire de Nice, toujours très prisé des visiteurs, à la salle de l’Union, à la salle de réception Jules Chéret et à la salle du conseil municipal. Découvrez, le temps d’une visite guidée, le temple de la vie publique de la cité !

Le Fort de Mont-Alban attend nombreux les visiteurs curieux de pénétrer dans cet imposant édifice militaire qui domine la ville. Montez à l’assaut d’un des rares témoins militaires niçois dont l’histoire est gravée sur les murs et admirez une des plus belles vues de la Côte d’Azur.

Dans la continuité, découvrez également l’exposition « Le mont Boron, villégiature en vue ! » au Centre du Patrimoine – Le Sénat.

Les Archives Nice Côte d’Azur (site de Fabron) proposent également une programmation spéciale jeunesse avec une enquête au sein du Palais de Marbre, un jeu de piste à travers l’exposition en cours et un atelier « jeux d’autrefois ».

Découvrez également l’exposition « 1917. Nice l’Américaine » qui évoque l’impact de la présence américaine à Nice de 1787 (voyage de Jefferson) à la veille de la Deuxième Guerre Mondiale sur le tourisme, les loisirs, les arts, les œuvres de bienfaisance.

Les Concerts

>Samedi 16 septembre à 14 heures à Eglise Saint-François-de-Paule – 9, rue Saint-François-de-Paule

« Le tombeau des regrets…. Monsieur de Sainte Colombe et son disciple Marin Marais »
Œuvres de Monsieur de Sainte Colombe et Marin Marais par « l’Ensemble de la Société de Musique Ancienne de Nice »

Sylvie Moquet et Sibylle Schuetz-Carrière, violes de gambe, Michaëla Chétrite, clavecin et intervention d’un jeune élève de l’école de musique de La Semeuse

>Samedi 16 septembre à 20 heures à la Cathédrale Sainte-Réparate

« De fil en musique »

Œuvres de Fauré, Poulenc, Duparc, Debussy par l’ensemble vocal « 1732 Chœur de Chambre »

Direction, Bruno Habert en présence du 1732 Kids Orchestra

>Dimanche 17 septembre à 16 heures à la Basilique Notre-Dame

« Maîtres et disciples »

Œuvres de Mozart, Bach, Händel, Saint-Saëns, Rodrigo

avec Elizabeth Vidal, soprano, André Cognet, baryton-basse et de jeunes virtuoses

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message