Les Studios de la Victorine , à l’orée des 100 ans, auront un futur et si oui, lequel ?

Annoncé avec l'éclat qui est la marque de toutes ses initiatives, Christian Estrosi a présenté à Paris, dans le cadre emblématique du Centre National du Cinéma, le Comité Victorine qui, avec la coordination de Eric Garandeau , sera en charge de réfléchir à l'avenir des Studios qui fêteront leur Centenaire en 2019. Les personnalités pressenties sont Raphael Benoliel, John Bernard, Bertrand Bonello, Véronique Cayla, Thierry Fremaux, Costa Gavras, Pierre-William Glenn, Michel Hazanavicius, David Kessler, Iris Knobloch, Alain Kruger, Michèle Laroque, Claude Lelouch, Alexandre Michelin, Sylvie Pialat, Joann Sfar, Marianne Slot, Marc Tessier. Leur tâche est à la fois ambitieuse et ardue : comment redonner vie et éclat à ceux qui étaient des théâtres de pose historique dans un contexte totalement changé ? La question qui attend une réponse est : "les traces indélébiles laissées dans les mémoires " auront la possibilité d'avoir un futur artistique mais économiquement viable ?

Pour mémoire, la municipalité niçoise a décidé de reprendre en régie les Studios de la Victorine après 18 ans d’une concession qui "n’avait pas su valoriser le potentiel de ces studios"- la réflexion portée par Christian Estrosi- qui demande qu’une nouvelle stratégie soit mise en place.

Le Maire de Nice a profité de l’occasion pour des nouveaux annonces :

tout d’abord, la mise en place d’ un partenariat entre Nice et la cinémathèque française pour le Centenaire 1919-2019 de la Victorine

ensuite, d’avoir confié à Jean-Jacques Aillagon une mission pour organiser une biennale des arts plastiques autour du thème du Cinéma.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message