Accueil > Actualité > Local > Nice dévoile son Ecovallée : "du jetable au durable"

Nice dévoile son Ecovallée : "du jetable au durable"

[ Haïkel Regaieg - Nice Premium ] • 5|08|2008 • Mis à jour le : 20/08/2008 • Réagissez !
Partager sur Facebook Partager sur MySpace Partager sur Netvibes

Après trois années de procédures initiées lorsque Christian Estrosi était Ministre délégué à l’aménagement du territoire, le gouvernement vient de confirmer définitivement que le département des Alpes-Maritimes, la CANCA et les communes de la Vallée du Var bénéficient d’une Opération d’Intérêt National au même titre que la Défense à Paris et qu’ Euroméditerrannée à Marseille.

Nice dévoile son Ecovallée : "du jetable au durable" Après Sophia Antipolis au début des années 70, quarante ans après, le journal officiel vient de publier le décret portant sur la création définitive de l’Opération d’Intérêt National Ecovallée.

La 2éme porte d’entrée de la France sur le Monde et le dernier grand espace disponible dans les Alpes Maritimes qui s’étend de l’Aéroport de Nice au Plan du Var verra fleurir, d’ici 2012, ses premières constructions. Des constructions un peu spéciales puisque toutes devront répondre à un impératif : le développement durable. Tout cela pour construire la nouvelle économie du 21e siècle faisant toute sa place à l’homme au sein de la nature et à la cohésion sociale. Un lieu où pourront se concilier les espaces de vie, de travail et de loisir avec pour objectif de créer 30.000 emplois au cours des 30 prochaines années.

Sur seulement 450 hectares sur les 100 000 disponibles va se construire dans le domaine des transports : un pôle de transport mulltimodal (Aéroport, TGV, Gare Routière...) ; dans le domaine écologique : un grand parc urbain sur le modèle de Central Park avec aussi la création d’un 12éme parc naturel départemental sur les berges du Var, un Grand Stade totalement autonome, coeur du futur éco-quartier Nice Méridia et dans le domaine de la formation, l’innovation et la création d’entreprise : un grand campus universitaire dédié au développement durable avec un laboratoire expérimental. Tout cela dans le but d’accueillir à terme des entreprises innovantes.

"Les projets amorcés par l’ancienne municipalité et la Canca ont été stoppés, ils ne convenaient pas et ils sont en cours de modification" a déclaré Eric Ciotti, en charge du dossier d’harmonisation de Nice Méridia. Autre requalification, le quartier des Moulins deviendra une cité d’avant garde. Quant au Marché d’Intérêt National (MIN), il sera déplacé vers la Baronne.

Pour Christian Estrosi, "il faut une architecture digne du Palais Masséna, qui depuis 300 ans resplendit dans tout Nice". C’est dans cette perspective qu’un concours d’architecture et de paysagiste piloté par l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) sera lancé dans les mois à venir, pour que d’ici 2012 les premières constructions voient le jour et qu’Ecovallée devienne un espace de référence en Europe du Sud et fondateur pour la Méditerranée.

Vidéo issue de Web TV Nice <a href="http://www.webtvnice.com" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>www.webtvnice.com</a>


Cette vidéo est issue du site Web TV Nice Web TV Nice vidéos



Par Haïkel Regaieg - Nice Premium

Réagir à cet article


Un message, un commentaire ?


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum qui etes vous

    Derniers commentaires

    1 Message

    • Nice dévoile son Ecovallée : "du jetable au durable" - 13|06|2011 à  22:43
      Bonjour ça serait plutôt une bonne nouvelle, dans la mesure où l'on garde une échelle humaine. J'espère que M. Estrosi permettra à la voiture à air comprimé de faire ses preuves dans cet espace qu'il veut exemplaire et sans pollution. Dommage que l'on insiste encore sur l’hégémonie de l'économie mondiale, la mobilité, etc. Pour ma part bosser ou je vis et inversement, c'est bof. Ceci dit, si l'ensemble est cohérent...qu'il ne touche qu'une partie du territoire, qu'il n'oblige pas l'expropriation et la destruction de terres déjà agricoles, pourquoi pas. De toute façon, M. Estrosi veut....et toute sa clique. A suivre...d'ici aux prochaines élections.

Articles de cette rubrique

Publicité

EN UNE

Voir les dernières actualités