Observatoire de Nice : Le futur "Universarium" prend forme

Christian Estrosi, Maire de Nice, visitait hier après-mid,i le chantier de l'Observatoire de Nice, futur pôle de culture scientifique "Universarium" crée au sein du bâtiment "Le Grand Équatorial". Un point d'étape sur le projet de recherche "Matisse" a ensuite eu lieu face au grand dôme.

Fort d’un patrimoine architectural et scientifique remarquable (ouvert au public), l’Observatoire de la Côte d’Azur bénéficie depuis 2018 de travaux de rénovation et de transformation de certains de ses espaces classés monuments historiques.

Avec quelques 450 agents localisés sur quatre sites géographiques (Mont Gros et Valrose à Nice, Sophia Antipolis et le site d’observation du plateau de Calern) l’OCA est l’un des 28 Observatoires des sciences de l’Univers français chargés du recueil continu et systématique de données.

"L’ambition est de rendre ce site majeur de la recherche scientifique et technique internationale plus attractif et plus accessible au grand public" a expliqué Christian Estrosi, aux côtés de Thierry Lanz, Directeur de l’Observatoire, et de Bruno Lopez, astronome en charge du projet Matisse.

La première phase de travaux, réalisée en maîtrise d’ouvrage par la Région SUD-Provence Alpes-Côte d’Azur, a d’ores et déjà permis la rénovation des bâtiments « Le Grand Méridien » et des écuries.

La ville de Nice est chargée de la seconde phase de ce programme, qui concerne le bâtiment « Le Grand Equatorial ». "L’objectif est de créer un espace scénographique scientifique et technique, un lieu de transmission et d’échange de la culture scientifique d’hier et d’aujourd’hui. Cette opération mettra en valeur ce bâtiment classé, édifié par Charles Garnier et Gustave Eiffel, dont la Grande Lunette qu’il abrite est l’une des plus grandes au monde encore en fonction." détaille Thierry Lanz, Directeur de l’Observatoire.

"Un mini palais de la découverte à visiter en 45 minutes de temps sera créé : il regroupera un espace patrimonial, immersif, interactif, contemplatif ainsi qu’un lieu de projection" a ajouté le Maire de Nice.

L’ouverture au public de l’Observatoire de Nice et du projet Universarium avec ses 5 espaces pédagogiques et ludiques de découvertes est prévue pour novembre 2019 !

Christian Estrosi a ensuite profité de cette visite pour faire, aux côtés des scientifiques, un point d’étape sur le projet de recherche européen MATISSE. "Cet instrument est un outil unique au monde conçu pour démultiplier la résolution en recombinant la lumière de quatre télescopes observant le même objet céleste" explique Bruno Lopez, astronome.

Imaginé et fabriqué en partie par des chercheurs azuréens, MATISSE est installé depuis 2018 à Cerro Paranal dans le désert chilien de l’Atacama, afin de mieux comprendre l’origine de la formation des planètes par l’observation des disques protoplanétaires.

"50 personnes sont mobilisées sur ce projet de recherche (physiciens, astronomes, ingénieurs de recherche de 3 pays – France, Allemagne et Pays-Bas) sous la responsabilité de Bruno Lopez, astronome à l’Observatoire de la Côte d’Azur" a assuré Thierry Lanz, Directeur de l’Observatoire.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message