Osons la jeunesse : l’enfance au centre de la politique départemenatale

Le Département à lancé hier au Palais Sarde la première édition de la journée d'information de l'offre en faveur de l'enfance et de la jeunesse. Après une matinée réservée aux rencontres et échanges entre les professionnels du secteur , dans l'après-midi des associations ont reçu le public et présenté des ateliers pratiques et interactifs pour faciliter le quotidien des familles. La présence de trois joueurs de l'OGCN ,Pierre Lees-Melou, Wylan Cyprien et Ihsan Sacko , pour une séance dédicace a attiré un public supplémentaire.

Lors de sa visite , le président Charles Ange Ginésy a rappelé que le département
est un acteur de premier plan en matière d’enfance et cité quelques chiffres : 258 établissements d’accueil du jeune enfant et 3 896 assistants maternels pour près de 20000 places de garde.

Avec un budget de 106,6 M€ en 2018 (incluant plus de 20 M€ de masse salariale des assistants familiaux), l’enfance est un des axes les plus importants de la politique départementale.

Au cœur de ce dispositif, pleinement mobilisés, des professionnels exerçant tous les métiers à l’œuvre pour l’exercice de la compétence, assistants sociaux, assistants familiaux, éducateurs spécialisés, psychologues, médecins, infirmières, puéricultrices, sages-femmes, conseillers en économie sociale et
familiale, cadres administratifs, … soit :
 104 agents au siège du Département des Alpes-Maritimes,
 230 agents de PMI sur les 5 territoires de proximité,
 plus de 700 professionnels de terrain en MSD,
 et 350 assistants familiaux.

Des places en établissement pour les jeunes dont les parents sont temporairement dans l’incapacité d’assumer la vie quotidienne ou sur saisine de l’autorité judiciaire et 654 places en famille d’accueil, sous la responsabilité d’assistants familiaux agréés par le Département et spécialement formés à l’IESTS,

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message