Patrick Allemand dénonce le surcoût des lignes 2 et 3 du tramway

Patrick Allemand ne deviendra probablement jamais Maire de Nice mais sur le dossier de la ligne 2 et plus tard 3, il a fait preuve d'une vigilance sans répit et pour cela il devrait être nommé le censeur par excellence. Pour rappel : le conseiller socialiste a toujours été extrêmement critique du choix de Christian Estrosi de préférer l'option souterraine à celle du tout surface. Il en a dénoncé le coût, il en a prévu le dépassement et il en dénonce aujourd'hui le surcoût. Pour arriver à la conclusion : "avec cet argent on aurait pu financer l'extension de la ligne 1 jusqu'à l'Ariane et La Trinité et compléter ainsi le maillage territorial en désenclavant la partie est de l'agglomération".

A cours d’un point presse, l’élu accompagné de Paul Cuturello , également conseiller municipal et métropolitain, a laissé parler les chiffres.

Lors du dernier Conseil métropolitain ( lundi dernier, ndlr) , l’ autorisation de programme 46 "la ligne Ouest-est / Extension vers Saint-Isidore » qui a été votée prévoit un montant total des affectations après revalorisation qui s’élève à
945 139 041 euros .

Patrick Allemand se plait à énoncer avec fausse modestie : "Nous approchons de l ’évaluation que nous avions faite. Nous avions annoncé un milliard d’euros" et de rappeler que "Christian Estrosi avait évoqué un coût de 270 millions d’euros pour des travaux du tunnel et des stations et 700 millions d’ euros pour la totalité du chantier".

Concernant le coût du tunnel , le chiffre indiqué (affectation : 10AFFGB003 – Travaux de tunnel / Stations) , le montant total de l’affectation après revalorisation est 394 207 423,69 €

"Il y a donc, sur la partie souterraine de la ligne 2 des surcoûts très importants , de l ’ordre de 124 millions d’euros par rapport aux 270 millions d’euros annoncés"- a-t-il ajouté.

Le kilomètre de souterrain, à partir de ces derniers chiffres revient à 123 millions d’euros alors qu’il est situé autour de 30 millions d’euros en surface selon les difficultés rencontrées.

"C’est donc à raison que nous affirmons que l’extension de la ligne 1 vers La Trinité et l’Ariane a été engloutie dans le surcoût de la ligne 2 du tramway et notamment dans son souterrain" c’est son amère constatation.

Pour se consoler il pourrait faire sienne l’expression de Benjamin Disraeli ( 1804-1881), premier ministre anglais : " Il y les mensonges, les grandes mensonges et les chiffres".

Le kilomètre de souterrain, à partir de ces derniers chiffres revient à 123 millions d’euros alors qu’il est situé autour de 30 millions d’euros en surface selon les difficultés rencontrées.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message