Pépin Garibaldi , le héros des Deux Mondes

Pépin Garibaldi est selon Max Gallo, célèbre écrivain et académicien niçois, le "seul niçois véritablement populaire dans le monde". D'ailleurs , il lui a dédié un livre au titre évocateur : " Garibaldi, la force d'un destin". Qui peut revendiquer la définition de "Héros des deux mondes" ? Et pourtant , à l'occasion du jour du 211è l'anniversaire de sa naissance, aucune manifestation officielle n'a pas été organisée par les autorités municipales, seul la sympathique association " Républica de Nissa" lui a rendu les honneurs devant sa statue sur la place qui porte son nom. Comment le comprendre ?

Giuseppe Garibaldi, né à Nice, le 4 juillet 1807 et mort à Caprera (Royaume d’Italie), le 2 juin 1882, est un homme politique italien, surnommé le Héros des Deux Mondes.

Il mourut le 2 juin 1882 sur l’île de Caprera.

Testament symbolique de Garibaldi : « Je lègue : mon amour pour la Liberté et la Vérité ; ma haine du mensonge et de la tyrannie ».

Récapitulatif chronologique :

4 juillet 1807 : naissance à Nice.
Décembre 1833 :Garibaldi rencontre Mazzini.
1834 : Garibaldi est condamné à mort pour avoir participé à l’insurrection mazzinienne ; il doit fuir.
1835 : départ pour Rio de Janeiro.
1837 : il entre au service de la République du Rio Grande do Sul (région du sud du Brésil qui s’est déclarée indépendante de l’Empire du Brésil en 1835).
1839 : rencontre avec Anita, sa première femme.
1843 : siège de Montevideo. La Légion italienne prend l’uniforme rouge (chemises qui étaient destinées au boucher des abattoirs argentins).
25 avril 1848 : Garibaldi repart pour l’Italie.
Août 1849 : mort de sa femme.
Septembre : Deuxième exil.
1850-1854 : Garibaldi voyage
1854 : il achète une partie de l’île de Caprera (Sardaigne).
1858 : Garibaldi rencontre Cavour. Il adhère à la Société Nationale.
1859 : Garibaldi est à la tête des Chasseurs Alpins contre les Prusses.
6 mai 1860 : Expédition des Mille.
27 mai : le corps expéditionnaire de Garibladi entre à Palerme.
7 septembre : ils entrent à Naples.
26 octobre : rencontre avec Victor Emmanuel II
Novembre : départ pour Caprera.
1862 : Garibaldi quitte son île pour la Sicile et se heurte à l’armée royale ; il est blessé à Aspromonte.
1866 : il se bat dans le Trentin.
20 juillet : succès à Bezzecca.
Août : Garibaldi "obéit". Il doit quitter le Trentin qui redevient autrichien.
1867 : il tente de s’emparer de Rome.
3 novembre : bataille de Mentana contre les Français qui protègent Rome.
1870 : Garibaldi participe à la guerre aux côtés de la France contre la Prusse.
1871 : Garibaldi est élu à l’Assemblée Nationale française (élu à Nice, Paris, Alger).
2 juin 1882 : Garibaldi , nommé sénateur du Royaume d’Italie meurt à Caprera.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message