Projet LGV Paca / Liaison Nice - Gênes : le Ministère entérine les propositions azuréennes

Vive satisfaction du maire de Nice et du président du Conseil Général suite à la décision du Ministère des Transports de demander à RFF de saisir la commission du débat public. Objectif : intégrer dans l’enquête publique de la LGV, la section Nice-Vintimille et financer les études pour la modernisation de la ligne Nice-Vintimille. Le tout s’inscrit dans le cadre de la révision du Contrat de Plan Etat-Région.

Le Conseil Régional PACA a notamment apporté son soutien à ce dossier, tout comme la Principauté de Monaco, considérant comme essentiel de donner à cette liaison ferroviaire une dimension européenne, dans le cadre de l’arc Méditerranéen Espagne-France-Italie.
La prise en compte, dans la déclaration d’utilité publique de la section LGV PACA, permettra que des démarches soient engagées afin que la liaison Nice-Vintimille soit intégrée dans le schéma européen des transports ferroviaires à grande vitesse. Reste maintenant à obtenir des financements de l’Europe y compris sur la section Marseille-Nice.

Avec la modernisation de la section de 30 km reliant Nice à Vintimille, la capitale azuréenne pourra être reliée à Gênes en 1 h 30 (au lieu de 3h15 aujourd’hui) et à Milan en 3h30 (au lieu de 5 heures actuellement)*. Ceci à l’horizon 2018, 2020.
L’Italie de son côté, vient de lancer d’importants travaux de modernisation permettant une liaison performante entre Vintimille, Gênes et Milan.
Ces équipements majeurs permettront de renforcer l’attractivité du territoire transfrontalier en facilitant le transport des voyageurs et du fret, offrant ainsi de nouvelles perspectives d’échanges et de développement économique. Cette liaison ferroviaire desservira l’Aéroport Nice Côte d’Azur grâce à la future ligne Est-Ouest du tramway et la gare multimodal de St Augustin.

* NDLR : En réalité le temps final du parcours devrait être de 2h30, compte tenu que la ligne TAV (Linea ad alta velocità) prevoit de relier Gênes à Milan (150 km environs) en 45’/1h contre le 1h30 d’aujourd’hui.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message