Raid des Alizés : se dépasser pour la bonne cause

Elles sont trois, Cécilia, Manuella et Alexia. Elles ont en commun un profond engagement pour des associations humanitaires, notamment Imagine For Margo, qui récolte des fonds pour la recherche contre le cancer. Au début du mois de décembre, elles ont participé au Raid des Alizés en Martinique, une épreuve sportive de trois jours. En compagnie de Christophe Pinna, champion du monde de karaté et directeur de la course, nous revenons ensemble sur leur expérience.

Le Raid des Alizés est une initiative pour le moins inédite. Cette épreuve sportive se déroule en Martinique pendant 4 jours. " Il y a des épreuves de VTT, de Trail, de kayak aussi. C’est une aventure en bivouac, avec cette idée de ne pas être dans un confort total. Le Raid est 100% féminin, c’est sa particularité ", explique Christophe Pinna.

75 équipes de trois femmes relèvent le défi tous les ans. Chaque trio est inévitablement obligé de porter la voix d’une association humanitaire, car tout l’argent récolté est ensuite reversé pour les causes défendues. Cet engagement a motivé la participation de la team Orpéa, composée de Cécilia, Manuella et d’Alexia. Ensemble, elles ont décidé de concourir en soutenant l’association Imagine for Margo. " Ça fait maintenant trois ans que l’entreprise Orpéa soutient l’association Imagine for Margo. Elle concentre son activité sur la recherche médicale. L’intégralité des fonds va à la recherche pour des programmes ", raconte Cécilia.

Orpéa est un groupe de maisons de retraite et de cliniques présent dans toute la France. Depuis 3 ans, les directeurs mobilisent le personnel des établissements afin de récolter des fonds pour cette association qui lutte contre le cancer. " Cette année, on a encore remis un chèque de 160 000 euros, fruit d’un engagement national ", précise Cécilia. L’argent est obtenu grâce à différentes initiatives, comme des tombolas par exemple. Pour 2018, les trois collègues ont voulu donner une autre impulsion que via la traditionnelle course organisée à Paris chaque année par l’association.

" Manuella suivait Christophe sur ses réseaux sociaux et a vu une publication en rapport avec le raid des Alizées. On a su qu’on allait le faire. On a constitué l’équipe en 2minutes. Ce qui m’intéresse c’est de promotionner l’engagement de presque 16 000 personnes au sein du groupe. Le monde du travail est compliqué, on est dans un secteur souvent décrié. Nos équipes font des boulots qui sont juste formidable. Ce sont des métiers en tension, ces projets les mettent en valeur ", explique Cécilia.

Après une année d’entrainement difficile et éprouvante, la team Orpéa a pris son envol pour la Martinique. Le programme du Raid est très rigoureux, séparé en 4 jours d’épreuves sportives. 70 personnes veillent à la sécurité des équipes et au bon déroulement des étapes. " Ce ne sont jamais les mêmes tracés, on met en place de fausses pistes pour corser le challenge. Mais il y a une vraie convivialité. Le soir, on prend le repas ensemble, on parle et on s’entraide ", précise Christophe.

Prendre part à une telle aventure suppose de se couper totalement du monde extérieur, de s’isoler pour renouer avec des besoins primaires. Il faut penser à se nourrir, à s’hydrater et à se soigner. La véritable performance tient du dépassement de soi en réalisant une belle expérience. Une expérience d’autant plus forte lorsqu’elle est destinée aux autres, à ceux qui en ont l’utilité. " L’émotion la plus grande a été le passage de la ligne d’arrivée. On s’est pris dans les bras. Ça a duré très longtemps ", raconte Alexia.

Chaque équipe pouvait choisir une chanson diffusé au franchissement de la ligne d’arrivée. Au passage de la team Orpéa, le rythme vrombissant d’Highway to hell d’ACDC s’est imprimé dans le ciel.

Le lien vers le site de l’association Imagine For Margo : https://imagineformargo.org/

* À cause d’une blessure, Manuella n’a malheureusement pas pu terminer le Raid des Alizés, seules Cécilia et Alexia ont pu continuer.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message