Remise de décorations pour les sapeurs-pompiers du 14 Juillet

Plus d'un an après les attentats de Nice, le département des Alpes-Maritimes a souhaité rendre hommage aux 465 sapeurs-pompiers du Services Départemental d'Incendie et de Secours, mobilisés dans la nuit du 14 juillet.

"La nation a voulu vous remercier." Ces mots prononcés par Eric Ciotti, Président du département des Alpes Maritimes, témoignent à quel point le peuple français et surtout niçois, se sent redevable envers celles et ceux qui, un soir d’horreur ont effectué un travail exceptionnel dans des conditions pourtant terribles.

Christian Estrosi (maire de la Ville de Nice), Georges François Leclerc (Préfet des Alpes-Maritimes), Véronique Laurent Albesa (Sous-Préfète), le Colonel René Dies (Directeur Départemental et Chef du SDIS-06) et Eric Ciotti étaient tous les 5 chargés de décorer ces hommes et femmes qui ont secouru plus de 400 victimes dans la nuit du 14 juillet.

Au fond des jardins du conseil départemental, c’est après une Marseillaise poignante jouée par l’orchestre du SDIS-06 que les élus ont pu remettre les distinctions. D’abord individuelles pour une centaine d’agents, avec des médailles de la sécurité intérieure classées or, argent ou bronze. Puis de manière collective où chaque chef de centre d’incendie et de secours a reçu une médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement, ainsi qu’une lettre de félicitation, toutes deux adressées à l’ensemble du centre d’intervention.

Après ces décorations émouvantes, Eric Ciotti a donc pris la parole pour exprimer l’honneur que représente la remise de ces distinctions : "Je remercie le département d’avoir souhaité cette cérémonie qui salue, distingue, récompense les mérites de ceux qui sont intervenus, avec leurs qualités, dans ce décor si tragique, si dramatique. Mesdames et Messieurs du SDIS-06, vous incarnez les maillons de cette chaîne ô combien importante. Celle du secours, de la vie, que vous soudez un peu plus chaque jour de par votre engagement. J’étais présent lors de cette nuit d’horreur. J’ai donc pu personnellement mesurer l’efficacité qui vous caractérise. Je tiens alors à dire que nos concitoyens doivent savoir qu’ils peuvent compter sur des hommes et des femmes exceptionnelles."

Georges-François Leclerc, Préfet des Alpes-Maritimes, a lui aussi insisté sur ce sentiment de reconnaissance qu’il a pu percevoir, chez les citoyens, envers ces agents considérés comme de véritables héros. " Le 14 juillet 2016, il y a eu des cris d’horreur, de tristesse, de colère aussi parfois. Le 14 juillet 2017 a eu lieu une cérémonie poignante, où quelque chose de merveilleux s’est passé. Il y a eu un applaudissement soudain venant du peuple niçois, de l’assistance, envers tous ceux qui sont intervenus lors de cette nuit qui nous marquera à jamais. L’héroïsme, le courage et le dévouement ont été remerciés avec force. Il ne s’agit pas de médailles, pas de discours, mais un applaudissement spontané de femmes et d’hommes qui vous disaient merci."

Au total lors de cette soirée tragique, 455 victimes avaient reçu une prise en charge médicale à 4h00 du matin. Georges-François Leclerc l’a dit, "on ne soulèvera jamais assez à quel point, grâce à cette prise en charge, des vies ont pu être sauvées.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message