Nouveaux objectifs pour le Plan emploi-insertion 06

Le Département des Alpes Maritimes a organisé un colloque nommé : « Accompagner vers l’emploi ». L'occasion pour Eric Ciotti, député et Président de la commission des finances des Alpes-Maritimes de parler du "Plan emploi-insertion 06". L’heure du bilan est venue, l’heure aussi de donner un nouveau cap à cette politique.

« Il y a quasiment 4 ans jour pour jour, le Département lançait son « plan emploi-insertion 06 », commence Eric Ciotti. Il donne une nouvelle impulsion au dispositif RSA et réoriente l’action du Département, dans un contexte d’augmentation rapide du chômage et de la dépense d’allocation RSA ». En effet, les Alpes-Maritimes n’a pas été épargné par la crise de 2008. Les chiffres parlent d’eux même : le taux de chômage du 06 est passé de 6,5% début 2008 à 11% en 2015.

Le Département a donc choisit d’agir. Eric Ciotti parle d’une double conviction : « celle que nul n’est inemployable » et « celle que la plupart des bénéficiaires du RSA peut retrouver le chemin de l’emploi rapidement (…), dès lors que des leviers d’insertion volontaristes et efficaces existent ».

Objectif premier alors : favoriser la sortie du RSA. Ainsi, le Département et leurs partenaires ont donné « tout son sens à la valeur travail », à l’aide d’orientation rapide, d’accompagnement et de résolution d’obstacles (difficulté sociale, problèmes de logement…), mais aussi en collaborant avec les entreprises. Il fallait également une meilleure rigueur pour gérer le versement du RSA et faire respecter aux allocataires leurs devoirs.

Résultat : La politique a mobilisé près de 600 millions d’euros pour les dépenses d’allocation et d’insertion. En deux ans, le nombre de familles bénéficiaires du RSA a diminué de près de 10 %, en dépit d’un contexte économique encore difficile. Au 3e trimestre 2017, une légère baisse du taux de chômage est à notée, comparée à 2015, avec un taux de 10,3%.

2018, nouvelle étape dans la politique d’insertion

Le 8 décembre dernier, le Conseil départemental approuve le nouveau programme d’insertion pour la période 2018-2020, sont attendues plusieurs innovations :
la poursuite du développement du dossier unique d’insertion informatisé
L’expérimentation pour 6 mois d’un nouvel outil d’analyse du marché local de l’emploi. Il permettra d’analyser des informations sur les recrutements dans chaque corps de métier et sur chaque type de compétence attendue afin d’orienter les personnes vers des candidatures ciblées.

le dispositif contact : Chaque bénéficiaire sera reçu au moins une fois par mois par des conseillers en insertion professionnelles, travailleurs sociaux, psychologues…
le dispositif Tremplin. Il propose un accompagnement adapté aux personnes présentant les plus grandes difficultés sociales.

le pack mobilité vise a résoudre les difficultés de déplacement.

Ainsi, pour cette nouvelle période, le Département a obtenu « un accord de principe pour une subvention de 10 millions d’euros du Fonds social européen »

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message