Véhicule autonome à Nice : "la mobilité de demain" !

La Ville de Nice proposait ce lundi une expérimentation de partage de voitures autonome. Une technologie issue de la collaboration des entreprises AKKA et Vulog. Une première en France ! Cet essai « grandeur nature » et inédit de ce 1er véhicule du genre, permettra de mieux appréhender ce futur mode de transport qui révolutionnera les mobilités dans la ville d’ici 5 à 10 ans.

Nice, pionnière en terme de Smart City - ville utilisant les technologies de l’information et de la communication pour « améliorer » la qualité des services urbains ou encore réduire ses coûts - proposait hier sur le Quai des États-Unis, une démonstration de partage de voitures autonome. Une première en France !

Engagées sous l’impulsion de Christian Estrosi, dans une politique de transport volontariste « éco-responsable », la Ville de Nice comme la Métropole Nice Côte d’Azur ont souhaité renforcer le recourt à des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement.

AKKA - spécialiste des technologies appliquées aux systèmes autonomes implanté à Sophia Antipolis - et VULOG - entreprise basée à Nice et leader mondial du "free floating" (partage de véhicules sans bornes de stationnement) - ont mis en commun leurs savoir-faire afin de proposer une solution de mobilité partagée dédiée aux véhicules autonomes. Engagés dans une course contre la montre, tous les grands constructeurs automobiles investissent massivement dans la voiture autonome. Algorithmes et matrices permettent à la machine de fonctionner, suivant un corpus de cas de figure de situations.

Ces véhicules-robots au design futuriste, fonctionnant sans chauffeur et emplis de capteurs, devraient circuler sur les routes des Smart Cities dans les prochaines années.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message