Le Parti Socialiste demande à Christian Estrosi de renommer une partie de la rue de France au nom de Jean Moulin

A l'occasion de la journée du 21 juin qui constitue le 75e anniversaire de l'arrestation à Caluire de Jean Moulin, assassiné par la Gestapo le 8 juillet 1943, le secrétaire départementale du Parti Socialiste Xavier Garcia a écrit au Maire de Nice pour proposer de renommer à son nom un tronçon de la rue de France , où le héros de la résistance avait élu domicile. Son intention est noble et elle devrait être retenue par un Maire qui se targue d'être un gaulliste républicain. Or justement , Jean Moulin était le mandataire du général De Gaulle en France , qui avait fait de lui le chef du Conseil National de Résistance .

"Au cours de ses années de résistance, son lien avec Nice a été très important. Ses séjours y furent nombreux à partir de 1942 et c’est au 22, rue de France qu’il ouvrit la galerie Romanin, inaugurée en février 1943 et qui fut le cadre de nombreuses activités de résistance.

Ce serait un magnifique symbole que pour l’année du 75e anniversaire de son sacrifice, une partie de la rue de France, qui a abrité ses activités clandestines et qui porte le nom du pays qu’il a si héroïquement servi, soit rebaptisée rue Jean Moulin".

Xavier Garcia, secrétaire départemental du Parti Socialiste

Pour ne pas avoir à débaptiser toute la rue, ce qui, compte tenu de la taille de cette artère, aurait un coût important pour la ville, ses habitants et commerçants, il pourrait s’agir de renommer seulement le tronçon entre le numéro 1 et le numéro 35 (de l’angle de la rue Maccarani à celui de la rue Dalpozzo)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message