Marine BRENIER parraine Maël DE CALAN dans le cadre de l’élection à la Présidence des Républicains

La jeune députée , pupille de Christian Estrosi, motive ainsi son choix ey en profite pour envoyer quelque"message" sublimale :

"Notre famille politique a besoin d’une profonde rénovation si elle ne veut pas disparaître. Elle a besoin de l’audace de la jeunesse pour se réformer.

Avec lui, je sais faire le choix d’une droite de gouvernement non populiste, ouverte, humaniste et européenne, qui trouve des solutions efficaces aux difficultés des Français, et qui refuse une droite contestataire qui se contente de slogans.

J’assume pleinement faire le choix d’un parti divers, pluriel et riche de ses sensibilités – ce qui faisait la force de l’UMP -, et non d’une exécrable congrégation de l’inquisition.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message