Motion commune anti-migrants à la Région PACA : FN et LR, alliés d’un jour...

On connaissait la porosité entre les électorats de droite (dans la version sarkoziste "dure" qui est largement majoritaire dans la région) et d'extrême droite mais là c'est un pas en avant vers une interchangeabilité de fait : la majorité de Les Républicains (et das centristes de l'UDI !) et le Front National ont voté à la quasi-unanimité (moins une abstention) une motion qui "s'oppose par tous les moyens légaux à l'établissement de mini-jungles de Calais ".

L’osmose était telle qui Marion Le Pen a accusé Christian Estrosi de "plagiat" . En fait le FN avait annoncé une motion qui prévoyait l’interdiction de financer les associations communautaires. Celle-ci a été refusée par LR : ces associations sont des agents électoraux utiles et il faut garder de bons rapports avec leurs tenanciers.

Mais, à part cela, la philosophie des deux motions était la même et au delà des circonvolutions le message est clair : on n’en veut pas.

Le Parti Socialiste, absent de l’hémicycle pour ne pas avoir pris part au deuxième tour des régionales afin d’éviter la probable victoire de Marion Le Pen face à Christian Estrosi a réagi vertement : "En votant avec le Front National cette motion, le président de la Région Paca a déserté le terrain des valeurs, de l’éthique et du sens républicain", accusant la droite de faire "thème et thèse communs" avec l’extrême droite.

M. Estrosi "a tourné le dos à celles et ceux qui croient qu’il existe une différence entre les Républicains - les vrais - et une extrême-droite qui ne l’est pas", poursuit le PS.

Et pourtant ils avaient avaient misé sur le gaullisme social de Christian Estrosi ...

Selon la préfecture, 471 migrants dont 215 mineurs qui ont quitté Calais lors du démantèlement de la jungle sont arrivés en région Paca. Ils devraient être près de 1000 au total.

Pour mémoire, l’accueil des réfugiés est une compétence de l’Etat.

Pour en finir, nous rappelons un extrait du discours du Pape François au Parlement Européen : " De même, il est nécessaire d’affronter ensemble la question migratoire. On ne peut tolérer que la Mer Méditerranée devienne un grand cimetière ! "

Pourtant, ils se disent tous bons catholiques...

*25 novembre 2014

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message