Nice et la Métropole obtiennent la validation de leurs douze projets européens de coopération transfrontalière

Après deux années de travail partenarial avec les collectivités locales, les chambres consulaires, les parcs naturels, les universités des deux côtés de la frontière, la Métropole rt la Ville de Nice viennent de voir validés les douze premiers projets de coopération transfrontalière par le comité de surveillance du programme européen Alcotra.

Douze millions d’euros , dont 1,3 pour le territoire métropolitain, seront alloués sur trois ans pour expérimenter de nouvelles politiques, dans une logique de solidarité urbain-rural au service de l’économie, la culture, le tourisme, le numérique, la santé et la préservation de la biodiversité.

Pour Christian Estrosi, Président de la Métropole , " Nice Côte d’Azur s’affirme plus que jamais comme une métropole moteur de l’Europe et comme locomotive de la coopération transfrontalière".

Plus particulièrement il faut souligner l’approbation des premiers projets du Plan Intégré Territorial ALPIMED que coordonnera la Métropole Nice Côte d’Azur : le projet « PATRIM » sur l’itinérance durable mené par le GECT Parc Européen (Mercantour/Alpi Marittime), le projet « INNOV » sur les laboratoires d’innovation par la Chambre de Commerce de Cuneo, et le projet de Gouvernance du plan mené par la Métropole.

Ces projets sont construits en coopération avec les acteurs de la Région Provence -Alpes-Côte d’Azur et des régions Ligurie, Piémont, Vallée d’Aoste ainsi qu’Auvergne Rhône Alpes. Ils viendront abonder le plan d’actions prévu par le Schéma de coopération transfrontalière de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message