Noël à l’enseigne de la solidarité au Centre Jorge François

Quant les soirées sont froides et on ne sait pas trop bien où aller se mettre pour passer la nuit, un repas copieux au chaud fait du bien. Si en plus , cela se fait dans un cadre convivial, avec des gens qui vous sourient au lieu de vous regarder comme si vous êtes un pestiféré , cela est encore mieux. Parfois plus que remplir le ventre ( ce qui n'est pas négligeable non plus) , il est mieux d'avoir un peu de chaleur humaine et se sentir considéré comme une personne normale

Si Noël est pour beaucoup d’entre nous un heureux événement, les personnes en situation de précarité, ou sans domicile stable, se sentent encore plus marginalisées.

" Il y a près de 1000 personnes à Nice qui vivent dans la précarité" dit Joëlle Martinaux, l’adjointe au maire en charge de l’action sociale. Qui rappelle aussi que 16% de la population niçoise vit au dessous du seuil de pauvreté.

Ainsi, la Direction de l’Action Sociale et du Handicap de la Ville de Nice, le Centre Communal d’Action Sociale et les associations œuvrant au quotidien contre la précarité se sont mobilisés pour offrir à tous un repas de Noël ponctué de diverses animations.

Près de 200 personnes ( hommes , femmes et, quelle tristesse, des enfants en bas d’âge ont rempli le salon du Centre Jorge François dirigé par l’emblématique père Gil Florini .

Dans le cadre du programme de partenariat « Gym Solidaire OGC Nice-CCAS-Inter Secours Nice », trois joueurs de l’OGC Nice - Alassane Plea, Ricardo et Arnaud Souquet - accompagnés de leur Président, Jean-Pierre Rivère, étaient également présents pour échanger avec les convives.

Autographes, photos souvenir à gogo et généreuse distribution d’ invitations pour assister au match Nice-Dijon qui aura lieu dimanche prochain à l’Allianz Riviera.

Une présence et un geste qui mérite d’être souligné

La soirée s’achèvera par la traditionnelle distribution des cadeaux : L’Armée du Salut offrira des bouteilles isothermes aux SDS, le Léo Club Nice distribuera des jouets aux enfants.

La preuve, s’il en est, que la solidarité et la générosité se déclinent dans tous les domaines et peuvent se croiser pour toutes les causes humaines.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message