Pas d’enseigne " Finance islamique" dans un local professionnel

La marie de Nice n’avait pas autorisé l’installation de l’enseigne "finance islamique " à la société Noorassur pour ses locaux situé au port de Nice.

Saisi en référé par la société Noorassur, le Tribunal Administratif a estime ( en urgence) que "la décision [de la ville de Nice] ne fait pas obstacle à l’exercice, par la société Noor Nice Conseil et Finances, de son activité professionnelle".

Dans un communiqué, le maire de Nice, Christian Estrosi, se satisfait de cette décision. "La terminologie de cette enseigne Finance Islamique représente clairement une marque de communautarisme que la Ville refuse"

L’affaire n’est pas terminée. Le tribunal administratif de Nice reste saisi par le recours en annulation déposé au fond contre la décision de la commune".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message