Une Pink Parade aux couleurs de l’arc-en-ciel

L’événement prévu a la base le 23 juillet a finalement eu lieu samedi, sur la place St Jean Baptiste, pour des raisons de sécurité.

Drapeau gay à l’étendard, musique montée à fond, piste de danse mise à l’honneur. « C’est ça une ambiance gay. » explique Patrick venu faire la fête.

Tout le monde est heureux, et comme un sentiment de liberté se sent sur le visage des gens. Un sentiment d’être vraiment eux mêmes.

Mais, malgré un grand sourire sur leur visage, c’est un petit peu déçu que les organisateurs fond la fête. « Nous sommes aujourd’hui debout ensemble mais en colère puisque nous n’avons pas pu marcher ensemble. » explique le président de l’association AGLAE.

En effet, par mesure de sécurité la mairie a refusé que cette année la Pink Parade ne défile comme les années précédentes, par mesure de sécurité. L’événement restera confiné dans l’enceinte de la place St Jean Baptiste.

Une place remplie de monde, mais qui ne peux accueillir seulement que 3 000 personnes, alors que d’habitude la "fiesta" est partagé entre 10 et 15 000 personnes.

Ce n’est pas une raison pour gâcher la fête « il ne faut pas rentrer dans la psychose, et montrer que nous n’avons pas peur, que nous continuons a vivre, sans se laisser abattre par les évènements. » raconte David, un des organisateurs.

Une tragédie gravé dans la mémoire de chacun, mais bien vite oubliée lorsque la musique redémarre.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message