Charles-Ange Ginésy élu à la tête du conseil départemental des Alpes-Maritimes

C’était un secret de polichinelle. Charles-Ange Ginésy est le nouveau président du conseil départemental des Alpes-Maritimes. Une élection saluée par ses prédécesseurs et l’ensemble de sa famille politique.

Charles-Age Ginésy, maire de Péone Valberg devient le premier président du conseil départemental des Alpes-Maritimes sous l’étiquette Les Républicains. Il succède à son ami Eric Ciotti, à la tête du département pendant 9 ans, et qui a démissionné de ses fonctions pour garder sa casquette de député, en respect avec la loi sur le non-cumul des mandats. Elu à la majorité avec 49 voix sur 54 inscrits (dont 52 votants), il sera bon de noter qu’il était le seul candidat en lice dans cette élection. Xavier Beck, maire de Cap d’Ail, est quant à lui nommer vice-Président.

Une histoire de famille

Le nom Ginésy refait donc surface à la tête du département. Entre 1990 et 2003, c’était son père Charles qui en avait la présidence après avoir été maire de Péone Valberg également. « Aujourd’hui, ma première pensée va à l’adresse de mon père. Pendant 42 ans, cette maison a été la sienne. Il y a passé beaucoup plus de temps que dans sa propre maison » relate le nouveau président du département.

Une feuille de route inchangée

Le programme est, et restera le même que celui qui a amené la droite au pouvoir. Maîtrise de la fiscalité, priorisation des grands investissements, désendettement de la collectivité et réduction des charges de fonctionnement seront les principaux axes de travail des prochaines années.

S’il s’inscrit dans la continuité de l’action de son prédécesseur, Charles-Anges Ginesy veut tout de même donner son empreinte personnelle : "Mon ambition est de faire des Alpes-Maritimes une référence dans l’investissement durable".

Et d’indiquer une feuille de route :

’Tout d’abord avec un plan d’action pour la transition numérique : un « SMART DEAL », pensé avec tous les acteurs de l’économie numérique, à la manière d’un Think Tank, pour augmenter et développer nos investissements :

•Il pourra s’étendre d’un programme « Collèges connectés » …
•…à l’accès dématérialisé pour l’ensemble de nos prestations sociales
•En passant par le développement des données prédictives sur la Gestion des Risques naturels
•Ou encore par la mise en place d’un plan « Médiation Numérique 06 » pour accompagner nos séniors aux usages du numérique.

Ensuite avec un plan d’action pour la transition environnementale : un « GREEN DEAL » qui devra :
•Réorienter une partie de notre Aide aux Collectivités sur les grands projets publics de développement des énergies renouvelables
•Accélérer la création des Trames Vertes et Trames Bleues Départementales
•Ou encore lancer un programme « Anti Gaspillage 06 » incluant les acteurs de l’Économie Circulaire.

La route est donc tracée : dès 2018, le SMART DEAL et le GREEN DEAL seront la nouvelle colonne vertébrale pour notre action publique- c’est l’engagement programmatique du nouveau Président départemental.

À noter que lors de la prochaine assemblée, une aide de 100.000€ sera apportée à la Croix Rouge Française pour leur travail auprès des sinistrés de Saint-Martin.

Réaction de Francis Tujague ( PCF) :

Nos félicitations Républicaines pour cette élection.
Nous serons donc amenés, sous votre présidence, comme nous l’avons fait sous celle d’Eric Ciotti, à continuer à exprimer notre opposition à la politique d’austérité que vous nommez « diminution de la dépense publique ».
De même que nous avions exprimé à Eric Ciotti notre satisfaction des rapports respectueux qui sont entretenus dans cette Assemblée entre votre puissante majorité et l’opposition, nous espérons et sommes persuadés, vous connaissant et vous ayant côtoyé à diverses occasions, que c’est ainsi que vous entendez exercer cette fonction.
Vous pouvez être assurés en retour de notre respect, de notre loyauté, mais aussi de notre attachement fort à des convictions qui nous conduirons encore à toujours privilégier l’intérêt général, à toujours être du côté des plus faibles, des plus modestes, de ceux qui ont le plus besoin de services publics.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message