"Gilets jaunes, n’abandonnez pas !" : Le Mouvement 5 Etoiles italien offre son soutien

Certains acteurs de la politique française pensaient ou pensent toujours de pouvoir récupérer à leur avantage le mouvement des Gilets Jaunes au nom de la convergence des luttes. Et si finalement ne serait-il pas plutôt au niveau transnational que les alliances se formeront ? Après l'international souverainiste chère à Marine Le Pen, Matteo Salvini et autres compères , ne sera-t-elle pas l'internationale "mouvementiste " à voir le jour à l'occasion des élections européennes ?

Luigi Di Maio , Vice-Président du Conseil des Ministres et chef politique du M5S explique dans le Blog du Mouvement 5 Etoiles qu’ ’"en Italie, nous suivons votre bataille depuis le jour de votre première apparition, colorant de jaune les rues de Paris et d’autres villes françaises"

"Le Mouvement des 5 étoiles est prêt à vous apporter le soutien dont vous avez besoin", assure-t-il.

Le mouvement relance le leader politique M5s "nous pouvons mettre à votre disposition certaines fonctions de notre système opérationnel de démocratie directe, la plateforme Rousseau, par exemple," Appel à l’action "pour organiser des événements sur le territoire ou le système de vote pour définir le programme électoral et choisir les candidats à présenter aux élections ".

"C’est un système conçu pour un mouvement horizontal et spontané comme le vôtre et nous serions heureux si vous vouliez l’utiliser", a déclaré Di Maio.

Pour lui : "En France, comme en Italie, la politique est devenue sourde aux besoins des citoyens. Le cri qui se lève fortement sur les places françaises est finalement celui-ci : "participons !". même esprit qui animait le Mouvement des 5 étoiles et des milliers d’Italiens depuis le 4 octobre 2009, jour de notre naissance, et à partir de ce moment-là, nous ne nous sommes jamais arrêtés ".

Une nouvelle Europe est en train de naître. Celle des gilets jaunes, celle des mouvements, celle de la démocratie directe. C’est une rude bataille que nous pouvons mener ensemble. Mais vous, gilets jaunes, n’abandonnez pas ! ", conclut-il.

source : Huffington Post

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message